La nourriture végane serait bénéfique à la santé des animaux de compagnie
un service de meilleurtaux.com

La nourriture végane serait bénéfique à la santé des animaux de compagnie

Autrefois marginale, la culture végane a pris une telle ampleur ces derniers temps qu’elle touche même un nombre croissant d’animaux de compagnie, notamment des chats et des chiens à qui leur propriétaire attribue un régime sans viande. Et ce dernier semble pourtant très bénéfique à la santé des concernés, à en croire les nombreux vécue qui en témoignent.

La nourriture végane serait bénéfique à la santé des animaux de compagnie

La culture végane, qui bannit tous les produits d'origine animale de la vie de la personne qui le suit, est un fait devenu très courant dans toute la planète.

La tendance actuelle concerne les compagnons à poils de ces végétariens qui se voient imposer le même régime qu'eux. Actuellement, 2% des animaux domestiques en seraient concernés, d'après une enquête réalisée auprès de 3 600 propriétaires.

Et certains témoignages portent à croire que ce mode de vie leur sied parfaitement, optimisant même leur espérance de vie, comme tel est le cas d'une femelle canine qui a dépassé largement l'âge moyen des chiens de sa race.


Cependant, nombre de vétérinaires en semblent encore sceptiques. Le fait est que le flou persiste toujours quant aux bienfaits et aux inconvénients de cette alimentation imposée à des animaux censés être omnivores, voire carnivores.

Une pratique en vogue

L'alimentation des animaux de compagnie suscite toujours des débats animés depuis une éternité. La question sur l'éventuelle toxicité des croquettes révélée par un acupuncteur animalier belge, par exemple, a remis en cause ce « must » des aliments pour animal il y a de cela deux décennies.

Mais d'autres dangers comme la présence de métaux lourds dans les nourritures soulèvent également des discussions quelque peu serrées sur le Web. Et ce, sans l'ombre d'une véritable étude scientifique à l'appui.

À l'heure actuelle où le mode de vie végan est en vogue, les partisans de ce principe veulent aussi soumettre leurs compagnons à poils au même régime nutritionnel qu'eux. Chiens, chats, furets et même serpents sont alors soumis à une alimentation dépourvue de protéines animales.

À savoir, outre les points de vue éthiques, l'idéologie des végans pourrait bien contribuer à la préservation de l'environnement. En effet, 25 à 30% de la production totale de viandes ayant un impact environnemental serait à des fins d'alimentation d'animaux domestiques.


Les vétérinaires peu enthousiasmés

Les vétérinaires émettent un certain doute quant à l'adoption d'un régime sans viande pour des animaux carnivores ou omnivores. Selon eux, ce type d'alimentation doit être réservé à ceux qui souffrent de problèmes digestifs, et de ce fait contraire aux impératifs biologiques des félins et canins.

À noter également que leur état de santé peut impacter sur le coût de l'assurance animaux de compagnie. D'autant que les bénéfices et les inconvénients du régime demeurent vaporeux. Une vétérinaire spécialisée dans les régimes à base de végétaux pour les animaux domestiques, Sarah Dodd, affirme d'ailleurs que :

Il n'y a pas beaucoup d'études sur le sujet.

Certes, plusieurs arguments sont visibles sur les réseaux sociaux, mais ils proviennent surtout des militants en faveur de l'environnement.

Quelques témoignages peuvent cependant motiver les potentiels partisans du véganisme, notamment celui de Bramble, un collie femelle qui a atteint le record mondial de la chienne la plus vieille, en vivant jusqu'à sa 25ème année.

Et selon sa propriétaire, cette longévité serait attribuée à son régime de protéines texturées, de lentilles, de riz brun, de lévures et de végétaux. C'est en tout cas ce que celle-ci a détaillé dans son livre publié il y a 6 ans.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (686 avis clients sur Avis-Vérifiés)