Un accélérateur de Niort s’appuie sur les nouvelles technologies pour réinventer l’assurance
un service de meilleurtaux.com

Un accélérateur de Niort s’appuie sur les nouvelles technologies pour réinventer l’assurance

Lancé sous l’initiative de plusieurs mutualistes, French Assurtech est un accélérateur de start-up ambitionnant de réinventer l’univers de l’assurance. Pour ce faire, il se base notamment sur l’IA (intelligence artificielle) et les nouvelles technologies. Le programme cherche par ailleurs à créer de nouveaux services pour élargir le champ d’action des assureurs.

Un accélérateur de Niort s’appuie sur les nouvelles technologies pour réinventer l’assurance

Dans son QG de Niort, French Assurtech a récemment accepté la candidature de huit jeunes pousses pour constituer sa seconde promotion de start-up innovantes. Ces nouveaux adhérents incluent notamment i-MEDS Healthcare (spécialisé dans la distribution automatisée de médicaments), Afterdata (expert en marketing prédictif) et Izi Family (assistant administratif en ligne).

La majorité de ces concepts ne semble avoir aucun lien avec l'assurance. Cela dit, les mutualistes à l'origine du programme y ont décelé de grands potentiels pour leur secteur d'activité.

Un an après le lancement de l'accélérateur, les assureurs regroupés au sein de l'association Niort Tech sont fiers de leur initiative et se montrent particulièrement confiants en l'avenir.


Un programme favorisant les collaborations

Les accélérateurs sont reconnus pour leur capacité à favoriser la mise en relation des start-up avec des partenaires fiables. De ces rencontres naissent souvent des collaborations fructueuses. French Assurtech a ainsi contribué à la mise en place de synergies entre de jeunes pousses et de grands groupes dès sa première promotion.

Concrètement, le groupement IMA (Inter Mutuelles Assistance) commercialise désormais l'application Coorganiz, un outil permettant de faciliter le travail des aidants. D'autre part, Groupama et Fotonower sont actuellement en discussion pour développer l'automatisation de la gestion des sinistres automobiles en utilisant des algorithmes et divers outils de reconnaissance d'image.

Enfin, Testamento, un spécialiste de la digitalisation des procédures de transmission de patrimoine, a pu effectuer des études de marché en se basant sur les informations fournies par les clients des mutuelles.

Par ailleurs, la jeune entreprise a récemment réalisé une levée de fonds 3 millions d'euros auprès de La France Mutualiste, Malakoff Mederic Humanis et Allianz France, trois assureurs qui ne sont pourtant pas membres de Niort Tech.

Aujourd'hui, les projets destinés à soutenir les start-up de l'assurance commencent à se multiplier en France. La FFA (Fédération française de l'assurance), par exemple, a développé un Hub dédié à ce secteur. Le Swave, l'incubateur parisien, se concentre pour sa part sur l'assurtech à Lille. Enfin, EuraTechnologies vient de créer un nouvel incubateur se focalisant sur les jeunes pousses spécialistes de l'assurance et de la finance.


Une initiative destinée à améliorer le métier d'assureur

Experte en assurance multirisque habitation depuis 2018, La Maison est l'un des rares protégés de French Assurtech qui évolue réellement dans le secteur d'activité des assureurs.

En effet, l'accélérateur a tendance à privilégier les entreprises œuvrant dans d'autres domaines pour enrichir l'univers de l'assurance. Néanmoins, la start-up a décroché sa place au sein du programme grâce à son immense potentiel de développement.

Comme l'explique le président de Niort Tech, Pierre de Barochez (qui est également le responsable du digital et des systèmes d'information de la Macif) :

« Nous étions collectivement intéressés par cette start-up qui propose de renouveler l'expérience utilisateur dans l'assurance habitation à partir d'une feuille blanche ».

Pour rappel, l'accélérateur est né de l'initiative de l'association Niort Tech, regroupant :

  • la Macif ; 
  • la Maaf ; 
  • Covea ; 
  • la Maif ; 
  • Groupama ; 
  • Mutuelle de Poitiers Assurance ; 
  • NiortAgglo ; 
  • le groupe P&V ; 
  • Medef Deux-Sèvres ; 
  • le groupement Inter Mutuelles Assistance.

 

Ces mutualistes encouragent surtout les concepts axés sur la mobilité, la santé, la silver economy et la gestion de l'habitat.

French Assurtech s'intéresse aussi à l'évolution perpétuelle de la relation client ainsi qu'aux innovations technologiques apportées par le Big data, la Blockchain et l'IA. Cette initiative permet notamment de mettre en place des systèmes collaboratifs, d'améliorer les agents conversationnels, de limiter les cyber risques et d'optimiser la gestion de l'information.

Toutefois, l'accélérateur travaille surtout avec de jeunes pousses qui disposent déjà d'un concept viable. Son rôle consiste à soutenir son développement.


Des start-up issues de différents secteurs

Plusieurs start-up parmi les nouveaux protégés de French Assurtech se spécialisent dans les technologies de l'IA, à l'instar d'Afterdata ou de Golem.ai. Cette initiative est notamment motivée par le besoin urgent d'améliorer la gestion des flux de données dans le secteur de l'assurance. En effet, les données à traiter dans le domaine ont été décuplées en moins de dix ans.

Il est donc devenu impératif de trouver des solutions efficaces pour gérer cette situation.

D'autre part, selon le président de Niort Tech :

« Notre volonté est de repousser nos frontières. Le monde de l'assurance a besoin de se régénérer, d'aller sur de nouveaux territoires d'innovation pour répondre aux nouvelles attentes des consommateurs. Il nous semble intéressant de travailler dans une forme de coopération avec d'autres mutuelles pour servir le plus rapidement possible nos clients ».

Ainsi, avec la deuxième promotion, l'accélérateur a misé sur des concepts originaux comme Unkle, une entreprise se proposant comme garant pour aider les locataires qui ne remplissent pas les critères exigés sur le marché.

Ce second cru inclut également Advitam, une start-up qui se spécialise dans l'organisation d'obsèques. Neuroprofiler, un éditeur de serious games permettant aux conseillers financiers d'analyser le profil de leurs clients en matière d'investissement, en fait aussi partie.

Sur 86 candidats, seules huit jeunes pousses ont été acceptées au sein de la seconde promotion de French Assurtech. Ces start-up innovantes se démarquent par la maturité et la viabilité de leur projet. Avec l'accélérateur, elles bénéficieront dorénavant d'un accompagnement sur-mesure et gratuit pendant 9 mois.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (686 avis clients sur Avis-Vérifiés)