Des maisons italiennes sont vendues pour un euro

En Sicile, à Naples et un peu partout en Italie, de nombreuses zones rurales sont délaissées et le vieillissement de la population devient problématique. Plusieurs mairies, notamment celles de Zungoli et Mussomeli, ont lancé un projet immobilier intéressant : commercialiser des maisons pour une somme modique.

Pour inciter à s'installer dans ces régions, les autorités compétentes mettent l'accent sur le charme du paysage, mais surtout sur les avantages de posséder une propriété dans ces différentes zones de l'Italie.

Pour mener ce projet à bien, des partenariats entre les communes, des sites web et des entreprises de construction ont été mis en place.


Certaines conditions doivent être respectées pour profiter de l'offre

Afin de revitaliser leurs communes, les autorités de Zungoli et de Mussomeli ont lancé des sites internet où des dizaines de propriétés sont disponibles pour un euro. Des maisons, des fermes et des villas y sont proposées, et les acquéreurs peuvent apprécier leur future propriété grâce aux photos et aux informations publiées.

Une fois qu'il a fait son choix, le client doit présenter son projet concernant le bien immobilier (aménagement d'une résidence principale ou secondaire, création de chambres d'hôtes ou d'un local commercial).

Celui-ci doit être accompagné d'une photocopie d'une pièce d'identité à adresser par e-mail ou par courrier à la mairie de la localité sélectionnée. Si le dossier est validé, l'acquéreur doit se rendre sur place pour finaliser la transaction.

Pour finalement devenir propriétaire, le client s'engage à verser un acompte de 2 000 euros. Ce montant lui sera remboursé à la signature de l'acte d'achat.

En outre, il doit faire rénover son bien dans les mois suivant son obtention. Cependant, les communes accordent des déductions fiscales pouvant atteindre jusqu'à 85 % aux nouveaux propriétaires entreprenant des rénovations.

D'autres villages italiens appliquent le même système

Partout en Italie, de nombreuses localités appliquent les mêmes offres que Zungoli ou Mussomeli. C'est notamment le cas de Sambuca, dans le sud-est de la Sicile.

La décision des autorités italiennes de vendre des propriétés pour une somme modique est motivée par la crise économique et le départ des jeunes Italiens vers les grandes zones urbaines.


Ce système permettra donc de regarnir certaines localités tout en diversifiant la population. Les acquéreurs n'auront qu'à rénover leurs demeures et contracter une bonne assurance habitation pour profiter d'une villégiature italienne.

Les élus à l'origine du projet comptent sur l'attrait de leur région pour inciter de nouveaux investisseurs à s'y installer. Paolo Caruso, maire de Zungoli, déclare qu'il a mis en place un système visant à attirer les investisseurs du pays ou de l'étranger.

Pour cela, il met en avant les atouts de sa localité qui est située dans la province de Naples, entre les côtes tyrrhéniennes et la côte amalfitaine, et qui a été élue plus beau village d'Italie en 2015.