La voiture électrique serait-elle moins intéressante que la voiture à hydrogène ?
un service de meilleurtaux.com

La voiture électrique serait-elle moins intéressante que la voiture à hydrogène ?

L’électrification du parc automobile semble la solution au problème de carburant et à la pollution atmosphérique. Si les véhicules électriques se popularisent, certains constructeurs automobiles misent également sur les modèles équipés d’un moteur à hydrogène. Ces derniers pourraient disposer d’avantages susceptibles de remplacer les automobiles électriques. Des débats se tiennent pour vérifier ce point.

La voiture électrique serait-elle moins intéressante que la voiture à hydrogène ?

Grâce à de l'eau, il est possible de produire de l'hydrogène, un gaz dont la combustion ne crée pas d'émissions nocives pour l'environnement. Il s'agit d'un carburant intéressant dans la lutte contre la pollution. D'ailleurs, 12 000 véhicules électriques recourant à ce type de combustible sont déjà en circulation à travers le monde.

Récemment, des experts automobiles se sont intéressés aux possibilités de l'hydrogène en tant que carburant. S'il est utilisé depuis longtemps pour les dirigeables ou les fusées, son emploi généralisé dans les voitures nécessite quelques études. Il est important de savoir si l'hydrogène respecte certains points économiques et écologiques.


L'hydrogène est-il un carburant adapté ?

D'après Paul Lucchese, président de l'Accord Hydrogène de l'AIE (Agence Internationale de l'Énergie), la pile à combustible est une meilleure alternative à la batterie lithium-ion. Cette dernière nécessite de nombreux métaux rares, alors que le modèle à combustible ne recourt qu'au platine. Un outil fonctionnant à l'hydrogène est donc plus écologique, excepté que l'empreinte écologique de ce gaz est assez conséquente.

Pour construire un moteur à hydrogène, il faut employer 96 % d'énergie fossile. Et pour l'enflammer, les moteurs produisent beaucoup de gaz carbonique (près de 130 g/km). Cette quantité est supérieure à celle des voitures thermiques qui est de 112 g/km.

Toutefois, Paul Lucchese indique qu'il est possible d'y remédier grâce à l'hydrogène « vert » obtenu grâce à l'énergie solaire et éolienne. Il annonce cependant qu'il faudra l'importer et que le coût de cette opération pourrait être assez élevé.

Malgré cela, de nombreux pays, dont le Japon, recourent déjà à des voitures équipées d'un moteur à hydrogène. En France, 5 000 véhicules utilitaires ainsi que 200 poids lourds équipés d'une pile à combustible seront bientôt disponibles. En région Île-de-France, Hype, une compagnie de taxis, utilise une centaine de voitures à hydrogène. Dans la ville de Pau, un réseau de bus utilisant ce gaz doit être lancé en septembre prochain.


La voiture à hydrogène est-elle meilleure que le modèle électrique ?

Choisir une voiture électrique semble un choix intéressant. Ces dernières années, de nombreux conducteurs utilisent un comparateur assurance pour déterminer les avantages qu'ils pourraient avoir avec ce type de véhicule. Concernant le modèle à hydrogène, Paul Lucchese précise qu'il est aussi efficace qu'une voiture électrique.

La grande différence réside dans le fait qu'il dispose d'une plus grande autonomie. Un critère notamment appréciable sur les camions et autres véhicules lourds ou sur les voitures qui doivent effectuer de longs trajets.

L'ingénieur indique que l'année prochaine, Toyota lancera ses modèles Mirai disposant d'une autonomie de 650 km pour un temps de recharge de moins de 5 minutes. En guise de comparaison, l'autonomie est de 400 km pour près de 8 heures de recharge pour les véhicules électriques à batterie. Paul Lucchese déclare toutefois que la pile à combustible servant à transformer l'hydrogène en électricité présente une efficacité énergétique moindre comparée à la batterie au lithium-ion. D'après lui, il faut un kilogramme d'hydrogène, soit 50 à 60 kWh, pour faire 100 km. Cela représente le double de l'énergie consommée par une voiture réalisant le même trajet.

Toujours d'après le président de l'Accord Hydrogène de l'AIE, les véhicules à hydrogène ne sont utiles que dans un contexte où l'hydrogène « vert » est déjà disponible. Il ajoute qu'il faut entre un et deux millions d'euros pour équiper les stations de pompes à hydrogène alors que les bornes électriques sont plus faciles à installer.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (686 avis clients sur Avis-Vérifiés)

Besoin d'un crédit auto ?

500 €

75 000 €