Une nouvelle association entre Miel Mutuelle et le groupe Malakoff Médéric Humanis

Historiquement mutuelle d'entreprise du groupe Casino, Miel Mutuelle s'est détachée de la marque il y a 20 ans pour devenir une mutuelle interprofessionnelle indépendante d'envergure nationale. La mutuelle est spécialisée en assurance, gestion de frais de santé et dépendance.

Aujourd'hui, elle décide de changer de stratégie une fois de plus en se séparant du groupe Apicil après 5 ans d'association, au profit du groupe paritaire de protection sociale Malakoff Médéric Humanis par signature d'un contrat de substitution. Il faut savoir que ce dernier permet à une mutuelle de transférer son risque assurantiel à un organisme extérieur tout en gardant son autonomie juridique et la relation avec ses adhérents.


Une nouvelle collaboration avec le groupe Casino

Les raisons qui ont incité la mutuelle à se détourner d'Apicil restent inconnues, et les dirigeants de la société n'ont pas émis d'avis sur le sujet. Suite à ce nouveau détour stratégique, Miel Mutuelle devra de nouveau collaborer avec le groupe Casino, dont le dernier appel d'offres pour un nouveau contrat a été remporté par Malakoff Médéric Humanis en début d'année. Si le chiffre d'affaires lié à ce dernier contrat seront empochés par MMH, Miel Mutuelle devra assurer la relation clients.

Bien que la rupture avec Apicil n'ait été justifiée par aucun motif, ce nouveau contrat reste au cœur des discussions comme étant décisif pour cette nouvelle démarche de Miel Mutuelle.

Une nouvelle association servant de tremplin commercial à Miel Mutuelle

Le groupe MMH est composé de 12 000 salariés et offre des solutions de prévoyance, de mutuelle santé et d'épargne à 450 000 clients dans toute la France pour un chiffre d'affaires annuel de 7 milliards d'euros. Avec ses 90 salariés et son chiffre d'affaires de 105 millions d'euros, Miel Mutuelle rejoindra donc ce géant de la protection sociale, en opérant comme premier changement l'attribution du poste de directeur général à Emmanuel Verdenet.

Ayant précédemment tenu la fonction de directeur du fonds d'investissement innovation et start-up du groupe MMH, ce dernier succède à Phillipe Risbourg, qui a occupé le poste depuis 2017. Selon ses propos, la nouvelle association est une opportunité pour Miel Mutuelle pour se relever des difficultés financières éprouvées depuis 2011. La mutuelle pourra entre autres jouir des activités subsidiaires et du réseau de distribution mis en place par MMH pour trouver un nouvel élan commercial.