En Hexagone, le nombre de personnes âgées ne cesse de s'accroître. Parce qu'elles ressentent le besoin de conserver des liens sociaux, ces dernières souhaitent demeurer le plus de temps possible à leur domicile et ne pas être transférées dans une maison de retraite. Il devient alors nécessaire de trouver une solution adaptée, répondant aux besoins des seniors.

L'une des mesures les plus courantes est le recours à l'habitat intergénérationnel. Peu onéreuse, cette pratique permet aux personnes âgées, aux familles et aux étudiants de cohabiter.

Cette situation profite à toutes les parties. En effet, cela permet aux seniors d'avoir une vie sociale. Quant aux plus jeunes, ils profitent de l'expérience de leurs aînés.


Les avantages de l'habitat intergénérationnel

L'habitat intergénérationnel offre de nombreux privilèges. Dans le cas des seniors, il leur permet d'éviter l'isolement qui devient fréquent au fil des années. Ces derniers profitent également d'un cadre rassurant et sécurisé. Grâce à cette option, ils conservent leur autonomie et peuvent échanger avec leur entourage.

Ainsi, ils repoussent le plus possible leur entrée en Ehpad (établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes).

Pour les seniors comme pour les générations descendantes, cette cohabitation présente également d'autres atouts. Elle permet de créer des liens entre eux. Les familles et les jeunes bénéficient de conseils avisés dans différents domaines. En somme, les cohabitants profitent d'un échange de services et de bons procédés.

D'un point de vue financier, l'habitation intergénérationnelle permet aux bailleurs à vocation sociale de pratiquer des loyers accessibles. Avec l'aide d'associations et/ou d'investisseurs privés, ils sont en mesure de proposer des tarifs correspondant aux budgets réduits des seniors, des familles ou des étudiants.

Enfin, les personnes décidant de recourir à l'habitat intergénérationnel ont accès à différentes aides. Tout comme les propriétaires ou les locataires, elles ont droit aux aides au logement ou à l'APA à domicile.

Les formes d'habitat intergénérationnel

L'habitat intergénérationnel consiste à offrir un logement à des personnes de différentes tranches d'âge et conditions sociales. En principe, les logements sont composés d'un tiers de seniors, d'un tiers de familles et d'un tiers de jeunes. La cohabitation peut prendre la forme d'une colocation entre un senior et un jeune étudiant (ou un jeune actif).


La souscription d'une assurance habitation étudiant est recommandée à ce dernier, pour se couvrir d'éventuels dégâts.

Cette nouvelle forme de colocation peut se faire dans un immeuble ou même un quartier dédié. Les structures conçues pour ce type d'habitation sont pensées pour les occupants. Si des studios sont dévolus aux jeunes, les familles disposent de plusieurs chambres.

Quant aux personnes âgées, elles bénéficient de 3 pièces pourvues d'équipements adaptés à leur quotidien. Des pièces communes sont également disponibles. Dans les quartiers intergénérationnels, on retrouve des établissements répondant aux besoins de tous (restaurants associatifs, structures de soins…).