La télémédecine serait-elle une solution aux déserts médicaux ?
un service de meilleurtaux.com

La télémédecine serait-elle une solution aux déserts médicaux ?

L’absence de médecins dans certaines régions de France devient problématique. Pour y remédier, la réforme du système de santé a récemment autorisé la télémédecine. Cette méthode de consultation à distance a convaincu les patients comme les médecins qui l’ont essayée. Cependant, il est important de bien se renseigner au sujet de cette nouvelle pratique.

La télémédecine serait-elle une solution aux déserts médicaux ?

Le 15 septembre dernier, la loi sur la téléconsultation est entrée en vigueur. Grâce à ce nouveau dispositif, les habitants des zones les plus isolées ont désormais accès aux avis de professionnels de santé à distance. De plus, ce type de prestation est dorénavant remboursé par la Sécurité sociale.

Depuis l'application de cette nouvelle législation, de nombreuses plateformes spécialisées dans la téléconsultation sont apparues à travers le territoire. Elles ont été créées grâce à la participation d'organisations accréditées, d'opérateurs privés et de médecins. L'objectif du gouvernement étant de favoriser 500 000 consultations à distance pour 2019 et jusqu'à 1,3 million d'ici 2 ans.


La télémédecine changera la consultation médicale

La téléconsultation se présente comme une solution face à la désertification médicale en France. Pour l'utiliser, le patient doit se connecter sur la plateforme où est inscrit son médecin ou son spécialiste via un smartphone ou un ordinateur. Celui-ci lui envoie alors un e-mail avec un lien vidéo lui donnant accès à un site sécurisé. C'est depuis cette page que la consultation se fait. Grâce à la téléconsultation, le médecin peut répondre à des questions simples sur la santé, réaliser un suivi des maladies chroniques ou renouveler une ordonnance.

Concernant le prix de la prestation, il faut savoir qu'il est le même que celui d'une consultation classique. Le patient paie entre 23 et 72 euros et l'Assurance maladie l'indemnise à hauteur de 70 %. Quant à la part de la mutuelle, elle est de 30 %. Mais pour que la téléconsultation soit remboursée, cette dernière doit obligatoirement être inscrite dans le parcours de soins du client. Ce dernier n'aura donc plus qu'à payer l'abonnement au site si ce dernier n'est pas gratuit. Pour information, certaines complémentaires santé remboursent également les abonnements.

La télémédecine offre de nombreux avantages

La télémédecine ne permet pas seulement de pallier le manque de professionnels de santé. Grâce à elle, les Français ne seront plus contraints de faire des va-et-vient pour le suivi de leur traitement. D'ailleurs, Éric Fonta, médecin et l'un des fondateurs de la plateforme MEDVU, tient à le préciser : cette prestation ne remplace pas une consultation physique. Il s'agit plutôt d'une mesure complémentaire permettant de gagner du temps. Enfin, le dernier avantage est que les patients n'auront pas de problème avec leur assurance santé.


Malgré tout cela, cette nouvelle pratique est peu connue. Un sondage réalisé par la Société Française de Télémédecine indique que 45 % de la population ignore, complètement ou en partie, ce qu'est la téléconsultation. Seuls 17,7 % d'entre eux savent de quoi il s'agit. Toujours d'après le sondage, 51,9 % des Français sont ouverts à cette pratique. Un organisme spécialisé dans la e-santé tient toutefois à rassurer la population. Il explique que la téléconsultation est strictement encadrée. Elle précède ou suit les consultations physiques et est généralement conseillée par le médecin traitant.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (686 avis clients sur Avis-Vérifiés)