Une enquête expose l’imprudence des jeunes motocyclistes

La sécurité routière est encore négligée par beaucoup de motocyclistes, en particulier les plus jeunes. Une enquête portant sur le sujet a été menée par l'entreprise de sondage OpinionWay pour l'association Attitude Prévention.

L'association, en collaboration avec la Fédération française de l'assurance, a pour objectif de mener diverses actions de sensibilisation tout en analysant les données des risques routiers.

L'enquête a été menée sur 508 usagers de véhicules à deux ou trois roues motorisés âgés de 14 à 24 ans. Les résultats de l'enquête sont alarmants, les jeunes oubliant leur équipement de protection au fur et à mesure que la saison estivale approche.


Des résultats inquiétants

D'après les chiffres obtenus par le sondage, 15 % des conducteurs et 16 % des passagers ne portent pas de casque en été. Un répondant sur 5 avoue ne pas attacher son casque lorsqu'il le porte. Par ailleurs, environ 20 % des sondés le posent sur leur tête sans l'enfoncer.

Les gants, devenus obligatoires depuis septembre 2016, sont les équipements de sécurité les plus négligés. Un jeune sur trois oublie d'en mettre tandis que 40 % d'entre eux ne savent pas que cet équipement est obligatoire, au même titre que le casque.

Au niveau des équipements conseillés, la moitié des usagers interrogés révèlent ne pas porter de protections pour les bras et les jambes. 31 % d'entre eux ont déjà mis des chaussures ouvertes comme des sandales ou des escarpins, qui n'offrent aucune protection en cas d'accidents.

Seulement 43 % des jeunes portent des chaussures montantes et 62 % des blousons et des pantalons. Ces équipements sont pourtant connus pour réduire drastiquement les risques encourus en cas d'accidents : lésions, lacérations, fractures et autres amputations.

Les jeunes sont inconscients de l'importance des équipements

Dans un pays comme la France, considéré comme le leader du marché européen du deux-roues, l'assurance moto est obligatoire. Cela n'empêche les comportements dangereux à l'origine de nombreuses conséquences désastreuses. Les statistiques le prouvent, 43 % des motocyclistes tués en France sont des jeunes âgés de 18 à 34 ans.


Nathalie Irisson, secrétaire générale de l'association Attitude Prévention, explique que les équipements de sécurité doivent se porter en toutes circonstances, peu importe la durée du trajet ou la saison.

Dans les faits, près d'un jeune sur trois s'équipe mieux pour les longs trajets. Christophe Ecollan, responsable de la piste d'éducation routière CRS Attitude prévention, s'est aussi prononcé sur ces résultats.

Selon lui, les jeunes ne comprennent pas l'importance des équipements de protection et les considèrent comme une contrainte. En été, ils les abandonnent en faveur d'une tenue légère, et préfèrent porter le casque comme une casquette pour ne pas abîmer leur coiffure.

Une bonne protection limite généralement les dégâts en cas d'accidents, ajoute-t-il, mais à scooter ou à moto, il n'y a jamais d'accidents anodins. Des paroles qui pèsent de la part de ce formateur qui a perdu ses parents dans un accident de moto.