Diminuer son assurance auto au tiers permet d’alléger la facture pour les véhicules âgés

Un moyen d'économiser sur la facture sans pour autant résilier son contrat d'assurance

Diminuer sa couverture est une décision tout simplement inimaginable pour de nombreux conducteurs, pensant être à l'abri de grosses dépenses en cas d'accident. Il est ainsi tentant de toujours souscrire une assurance tous risques pour sa voiture, indépendamment de son état et de sa vétusté.

Seulement, une telle décision n'est pas toujours justifiée en tenant compte de la valeur du véhicule à l'argus. Pour les voitures de plus de 12 ans, il est plus judicieux d'opter pour une assurance pas cher, incluant uniquement une assurance au tiers, au lieu de chercher à comparer le coût d'une assurance tous risques auprès de nombreux organismes.


Il n'est donc pas nécessaire de résilier son contrat auprès de son assureur actuel même si cette démarche semble très aisée.

Une couverture de base présente en effet des avantages indéniables pour les détenteurs d'un véhicule de faible valeur, ayant déjà cumulé plusieurs années, à commencer par la somme à débourser.

Un prix à payer raisonnable pour une couverture de base

Si un contrat d'assurance tous risques s'élève à un peu plus de 900 euros annuels, quelle que soit la voiture, l'assurance au tiers – qui correspond à la couverture de base – fait très vite baisser la facture.

Les simulations basées sur les données d'un spécialiste du secteur le confirment. Si pour une assurance tous risques de sept ans, les cotisations s'élèvent à 6?111 euros (873 euros par an), l'assurance au tiers passe à 4?116 euros pour la même durée (soit 588 euros par an).

En tenant compte du fait que l'assuré reste débiteur de 1?500 euros en cas de gros accident avec sa couverture de base, et en ne s'acquittant plus d'une assurance tous risques, il arrive à un gain de 895 euros sur les sept années.