La mutuelle Groupama veut conserver sa place de leader dans le secteur de l’assurance en 2019

Au cours de l'année 2018, Groupama décide de se focaliser sur son activité d'assurance de groupe. En effet, ce projet a travaillé les décisionnaires depuis de nombreuses années déjà et voilà qu'il se réalise. Il s'agirait, pour le président du Conseil d'administration, Jean-Yves Dagès, d'un renouveau afin de faire de l'année 2019 un meilleur exercice que le précédent.

Pour ce faire, la société présidée par Thierry Martel prévoit de conclure des accords avec d'autres mutuelles. Que réserve donc l'avenir à ce groupe qui s'est déjà fait un nom sur le marché assurantiel ? Il s'impose d'ailleurs comme un leader dans son domaine.


Vers quelles stratégies le groupe s'oriente-t-il ?

Consciente des enjeux qui pèsent sur la compagnie d'assurance, Groupama se lance dans une transformation numérique et s'attend à un bouleversement des pratiques, comme l'évoque Jean-Yves Dagès.

Alors que le contexte concurrentiel se durcit, nous sommes en train de réaliser d'importants investissements dans le numérique. Le secteur doit monter une marche et elle est chère sur le plan financier.

Désireuse de diversifier ses revenus, la société a par exemple investi en capital (35 %) auprès de la banque appartenant à l'opérateur de télécommunications Orange. Orange Bank se targue, en effet, d'être la première enseigne en ligne entièrement mobile.

Pour augmenter son chiffre d'affaires, Groupama mise non seulement sur l'assurance à la personne mais encore sur l'assurance dommages, comme l'indique le directeur général adjoint du groupe, Fabrice Heyriès.

Nous avons rénové notre produit il y a un an et davantage focalisé l'attention des caisses régionales sur l'habitation, parce que c'est un produit clef.

Groupama a enregistré une progression importante de son bénéfice en 2018

Comme de nombreuses sociétés d'assurance, Groupama a subi les conséquences des catastrophes écologiques qui sont apparues en 2018. Après le passage des ouragans Maria et Irma, la mutuelle a fait état d'une perte brute s'élevant à 330 millions d'euros.

Toutefois, concernant les contrats d'assurance multirisque habitation, 27 000 documents supplémentaires ont été signés en France. S'agissant de l'année passée, les meilleurs résultats ont été observés dans l'Hexagone, où les ventes ont augmenté de 4 %. Dans l'ensemble, le groupe a vu son bénéfice net culminer à 450 millions d'euros, soit une hausse de 54 %.

Dans le même temps, la vente de contrats a généré 14,3 milliards d'euros de chiffre d'affaires, soit une recrudescence de 3,2 %, sachant que Groupama commercialise ses produits dans neuf pays.

Cette année encore, la société semble confirmer sa position dominante en affichant sa meilleure performance depuis neuf ans. En dressant un bilan au mois de mars 2019, il en résulte une nette croissance des bénéfices.