Dans le but de satisfaire davantage les utilisateurs de véhicules rechargeables, la société EDF commercialise des chargeurs bidirectionnels, coproduits par la start-up californienne Nuvve, depuis le mois d'octobre 2018. L'entité conjointe, Dreev, se lance maintenant dans l'exploitation de batteries d'automobile en stationnement, moyennant une rétribution. Telle est la révélation du dirigeant, Eric Mévellec, rapportée par le quotidien français Le Figaro. Il s'agit pour la joint-venture d'optimiser la fourniture d'énergie consommée par les clients.

Cette offre s'adressera également aux ménages résidant en France, sachant qu'elle a déjà été commercialisée dans quelques collectivités et entreprises. Le succès de l'architecture V2G sera-t-il au rendez-vous ?


La technologie utilisant le Cloud va aussi servir les particuliers

Parmi les premières entreprises qui ont pu, jusque-là, bénéficier de l'offre V2G proposée par la jeune pousse Dreev figure Hotravail. Cette structure œuvre dans l'insertion professionnelle des travailleurs handicapés. La société en question peut accéder, à Bordeaux, à trois bornes de recharge connectées.

Quant à la clientèle de particuliers, elle pourra en profiter d'ici 2022. Encore faut-il que la batterie de leur voiture puisse être rechargée avec les dispositifs AC/DC bidirectionnels de la start-up. En tout cas, l'idée consiste à puiser une partie de l'énergie stockée dans les voitures immobilisées pour pouvoir alimenter le réseau électrique, pendant les heures de pointe notamment.

Cette technologie, qui viserait à réguler la quantité d'électricité utilisée dans le réseau en fonction des besoins, est rendue opérationnelle par le biais du cloud computing. Dreev réussira-t-elle à séduire assez d'automobilistes pour assurer le fonctionnement de son modèle d'affaires ?

Les spécialistes de l'énergie veulent performer leur réseau électrique

Selon Eric Mévellec, ceux qui possèdent une voiture particulière équipée d'une batterie électrique verraient leur facture annuelle s'élever à 250 euros, s'agissant de la consommation d'électricité. Avec la recherche d'une assurance auto pas cher, l'opportunité offerte par Dreev permettra-t-elle de réaliser quelques économies ?


Dans une interview accordée au journal Le Figaro, le dirigeant se veut rassurant en relatant que le service ne portera pas préjudice aux usagers qui sont supposés prendre la route d'un moment à un autre. Il affirme qu'une application est en cours d'élaboration pour régler ce détail.

Ayant une présence internationale, la société Nuvve implantée à San Diego se donne les moyens pour développer la technologie V2G, de manière à verdir les flottes. Elle espère que le partenariat stratégique établi avec le producteur français d'électricité lui permettra de baisser sa production d'énergie. Des programmes pilotes ont été instaurés.