Près de 30 % des automobilistes roulant à l’essence veulent passer au diesel

Une consommation excessive d'essence

Les automobilistes français cherchent désormais à consommer moins de carburant, même si cela se fait au détriment de l'environnement.

En effet, plus des deux tiers des personnes roulant à l'essence ont l'impression de consommer davantage de carburant depuis qu'elles sont passées du diesel à l'essence. Ce qui provoque un sentiment de crispation pour de nombreux conducteurs.

D'après toujours cette étude,

« Un automobiliste sur cinq envisage d'abandonner son véhicule essence pour acheter des modèles hybrides ou électriques ».

Pour rappel, l'acquisition d'un modèle de voiture différent nécessite la résiliation de l'assurance auto pour souscrire un nouveau contrat plus adapté.


Un regain d'intérêt pour le diesel

28,8 % des automobilistes se disent prêts à renoncer à leur voiture essence pour repasser au diesel.

Ce regain d'attrait pour le moteur diesel s'explique par une expérience décevante avec les voitures roulant à l'essence qui sont plus gourmandes en carburant.

Selon les explications du magazine,

« La surconsommation d'essence vient du fait que la densité énergétique du diesel est plus élevée par rapport au sans-plomb, ce qui rend le gazole plus efficace ».

Pour le cas d'une berline, la consommation en essence serait de 15 % à 20 % de plus que pour un modèle diesel. Pour les modèles SUV, l'écart peut atteindre presque le double.

Toutefois, selon RTL,

« Le choix de l'essence ou du diesel s'effectue suivant le modèle de la voiture ».

Le véhicule diesel sort gagnant sur le long terme, notamment lorsque le conducteur roule plus de 20 000 kilomètres par an.

En effet, s'il coûte plus cher à l'achat et à la maintenance, son coût sera largement compensé par l'économie réalisée sur le carburant au fil des années. En revanche, une voiture à essence est abordable à l'achat (avec environ 1 500 euros d'économie) et moins polluante, mais consomme beaucoup et reste difficile à entretenir sur le long terme.