En se basant sur les chiffres publiés par le Syndicat National des Sociétés d'Assistance (SNSA), il apparaît que l'activité voyage se ressaisit. Certains pays du bassin méditerranéen séduisent à nouveau, de sorte que le chiffre d'affaires augmente de 5 % par rapport à 2017.

Concernant l'assistance automobile, la dématérialisation du parcours client a fait grimper le nombre de dossiers traités de 4,9 % comparé à 2017, contre 17,4 % pour les services liés à l'habitat. En effet, les événements climatiques se sont multipliés. Concernant les services à la personne, la croissance du chiffre d'affaires s'établit à 1,4 % par rapport à 2017.


Davantage de demandes de soins et de rapatriements

D'après la SNSA, les assistants, lorsqu'il est question de la santé, interviennent le plus souvent dans les cas de traumatisme. Les problèmes gastriques de patients, tout comme les infections, sont aussi des causes fréquentes d'appel.

Les troubles cardiovasculaires ne sont pas en reste. Toujours est-il que les frais médicaux ne sont pas prêts de baisser dans certaines destinations comme l'Espagne ou le Canada. Il en est de même sur le territoire thaïlandais.

2018 n'a pas été épargné par les catastrophes naturelles. Par exemple, plusieurs séismes ont surpris les populations de l'île de Lombok en Indonésie, tout comme ses vacanciers. Ainsi, outre les demandes de retour avant la fin du visa, les dossiers concernant les rapatriements sont aussi devenus plus nombreux. L'organisme a alors trouvé l'opportunité d'évaluer l'efficacité de son programme de gestion de crise. En effet, la cellule a permis de rendre service aux ressortissants français.

Les voyages moyens courriers ont la cote

Parce que les vacanciers renouvellent leur attrait pour les pays du bassin méditerranéen comme l'Égypte et la Turquie, l'assistance voyage superforme. Elle peut inclure les démarches pour l'obtention d'une assurance voyage.

C'est ce que montrent les chiffres du SNSA. Les voyages moyens courriers sont d'ailleurs les plus demandés, au détriment des vols longs courriers. L'Amérique du Nord, tout comme les Antilles, constitue avec la Thaïlande, les exceptions à la règle.

Cela fait maintenant 50 ans que l'assistance fait partie du paysage économique et les pratiques évoluent au même titre que les modes de consommation. En tout cas, sur le territoire français, cette activité affiche une croissance de 7,4 %. Quant au chiffre d'affaires global, il fait un bond de 4,8 %, l'activité hors France étant exercée dans 55 pays.