La Nissan Leaf e+ se démarque par son autonomie

Un système de refroidissement passif amélioré

En comparaison avec la version précédente de la Leaf, ce modèle e+ dispose d'un système de refroidissement plus efficace.

Elle peut ainsi rouler à la vitesse maximale autorisée sur autoroute (130 km/h) sans risque de surchauffe pour sa batterie.

Par ailleurs, les recharges s'effectuent plus rapidement, car il est possible d'atteindre 80 % d'autonomie en seulement 45 minutes.

La Nissan Leaf e+ embarque :

  • le système e-Pedal : le conducteur utilise une seule pédale pour accélérer et freiner) ; 
  • la technologie ProPilot : un seul bouton suffit à mettre en marche le mode de conduite semi-autonome).
Ce système révolutionnaire s'assimile au mode pilotage automatique de l'avion, car une fois le régulateur enclenché, l'IA de l'auto prend tout en main :
  • calcul de la distance de sécurité ; 
  • repérage des marquages au sol ; 
  • maintien de la direction, etc.
Véhicule électrique le plus vendu sur le marché européen, la Leaf est actuellement l'un des produits phares de la marque japonaise.

Ceux qui souhaitent en acquérir une et trouver une offre d'assurance Nissan adaptée à cette voiture et à leurs besoins peuvent recourir à notre comparatif d'assurances autos en ligne.


La Leaf e+ va être commercialisée à partir de 37 700 euros

La Leaf e+ sera disponible en deux versions :

  • l'entrée de gamme N-Connecta ; 
  • la Tekna.
La première version sera proposée à 37 700 euros et sera équipée du système e-Pedal et d'autres options, comme la caméra de recul, le chargeur embarqué et la vision 360°.

Pour sa part, la version Tekna, dotée du dispositif ProPilot et d'un système audio Bose équipé de 7 amplificateurs, sera commercialisée à 39 500 euros. À noter que ces prix ne comportent plus de bonus écologique.