Assurance vie

Dans le cadre de la réforme sur la fiscalité du patrimoine, le gouvernement avait envisagé une taxation de l’assurance vie, déclenchant l’inquiétude chez les assureurs et les assurés.

Finalement cette proposition n’a pas été retenue comme l’a annoncé Mardi 12 Avril, le ministre du Budget, François Barouin.

Ainsi, cette réforme sur la fiscalité du patrimoine sera donc en partie financée par la suppression du bouclier fiscal, un relèvement du seuil de l’ISF à 1,3 millions d’euros et une taxation plus importante sur les successions.
L’assurance vie est donc sauve ! Il aurait peut-être été malvenu de toucher au placement préféré des français, à un an des élections présidentielles.