La Sécurité Sociale et les dépassements d'honoraires

Selon les chiffres annoncés ce mardi 17 mai 2011, les dépassements d'honoraire sont en forte progression depuis 2010. Les conséquences ? Un montant restant à charge plus important pour les patients et des cotisations aux mutuelles qui ne cessent d'augmenter.

Entre 1990 et 2010, les dépassements d'honoraire sont passés de 25 à 54% du tarif de base pris en charge par la Sécurité Sociale. D'après l'Assurance maladie, ce serait 29 000 médecins, généralistes et spécialistes, qui exerceraient en secteur à honoraires libres (secteur 2). Les chirurgiens et les Oto-Rhino-Laryngologistes (ORL) sont les plus enclins à effectuer des dépassements d'honoraire.

Pour enrayer cela, la Sécurité Sociale propose la mise en place d'un secteur « optionnel » afin de plafonner les dépassements d'honoraire mais cette solution avait déjà était envisagé en 2009, mais est au point mort depuis.