Caution DSK

Nouveau rebondissement dans l'affaire DSK, on a appris ce matin, que celui-ci serait libéré sous surveillance en échange d'une caution d'un million et une garantie de… 5 millions de dollars !

Comme le mentionne le site NewsAssurances, cette garantie de 5 millions d'euros, versée par Dominique Strauss-Kahn à la justice américaine, ne sera encaissée que si l'ancien président du FMI ne respecte pas les règles de sa libération surveillée.

Cette garantie, propre aux Etats-Unis et aux Philippines, peut être souscrite auprès de banques ou de compagnies d'assurance spécialisées. Cette assurance est appelée « insurance bail bond » en anglais.

Mais pour fournir ce dépôt de garantie, il est également possible d'hypothéquer un bien immobilier. C'est la solution qui semblerait la plus envisageable dans le cas de DSK. En effet, parmi ses nombreuses propriétés, il possède une résidence à Washington qu'il pourrait bientôt hypothéquer pour financer cette garantie de 5 millions d'euros.