UFC-Que Choisir : Inquiétude sur le risque de démutualisation des seniors
un service de meilleurtaux.com

UFC-Que Choisir : Inquiétude sur le risque de démutualisation des seniors

UFC-Que Choisir démutualisation séniors

UFC-Que choisir s'inquiète d'un risque de démutualisation des seniors, dont le budget complémentaire santé est 2,5 fois plus élevé que celui de la population générale et risque de s'alourdir encore dans les années à venir, selon une étude de l'association publiée mercredi.

"La part des dépenses de santé prise en charge par l'Assurance maladie atteint en 2010 son niveau le plus bas depuis 1973, occasionnant un impressionnant transfert de charges vers les usagers ou leurs complémentaires santé (2,3 milliards d'euros)", indique UFC-Que Choisir, à la veille de la présentation du budget de la Sécu 2012.

En 2010, les ménages ont dépensé 41,9 milliards d'euros pour se soigner (6,7 milliards de plus qu'en 2006) : 60% pour les cotisations de mutuelles, 40% pour les paiements directs (forfaits, dépassements d'honoraires, etc.), selon l'association.


"Je ne peux laisser dire au ministre de la Santé qu'il y a une baisse du reste à charge", de 9,4% en 2010 contre 9,6% en 2009, a déclaré Alain Bazot, président de l'association, lors d'un point presse. "C'est une présentation extrêmement sournoise car il omet le coût des cotisations des complémentaires santé", a souligné M. Bazot.

L'UFC-Que Choisir s'inquiète avant tout pour les seniors, exposés à des soins plus fréquents et dont les tarifs des complémentaires augmentent avec l'âge. Une fois à la retraite, l'assuré ne peut souscrire qu'une assurance individuelle, à laquelle l'ancien employeur ne participe pas (contrairement aux contrats collectifs).

Source : AFP

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (686 avis clients sur Avis-Vérifiés)