Coût de la conduite sans assurance

Selon le rapport de François Werner, directeur général du fond de garantie, la charge mutualisée se monte à 80M d'euros par an pour le FGAO : « Malgré les progrès inéluctables en matière de sécurité routière, la charge pour le Fonds de garantie reste la même : c'est donc que la proportion de non-assurés augmente. » Il y aurait donc entre 1 et 2 % de véhicules non-assurés en circulation sur le territoire.

Pour le directeur, le problème est avant tout culturel : « En France, nous avons plus de 20.000 dossiers par an lorsque l'Allemagne en a moins de 400 ». Et cela simplement, car chez nos voisins il faut souscrire une assurance pour obtenir sa carte grise, un bon moyen de prendre le problème à la racine. Cependant, il semble impossible de voir une telle solution débarquer en France : « cela impliquerait le renversement des rapports entre assureurs, concessionnaires et l'Etat » explique Mr Werner.


Le FGAO recommande donc à l'Etat de créer un répertoire informatisé afin de collecter et vérifier plus facilement les informations. . « Ce système ne recense pas une seule donnée personnelle. Cartes grises et contrats d'assurance sont répertoriés, mais les conducteurs ne sont pas mentionnés » met en avant M. Werner. Le coût de mise en place de ce système est estimé à 3M d'euros, soit le « le coût d'un accident corporel pour le Fonds de garantie » ajoute François Werner.