inondations

La FFSA (Fédération Française des Sociétés d'Assurances) estime en se basant sur les remontées de ses agents sur le terrain que le coût des inondations récentes dans le Sud-Est pour le marché de l'assurance devrait être compris entre 600 et 800 millions d'euros.

La majorité des dégâts étant due aux inondations, l'état de catastrophe naturelle devrait être reconnu dans la semaine par la commission interministérielle en charge de statuer.

Les assurances habitation devraient donc augmenter dans les zones sinistrées tant le risque est grand. Pour cette année, l'addition sera divisée en parts égales entre les assureurs directs et la Compagnie des Contractants Régionaux (CCR).

C'est la première catastrophe naturelle de grande ampleur en France pour l'année 2011 après une année 2010 déjà marquée par des inondations dans le Sud-Est.