hausse des mutuelles santé

Le 1er janvier voit traditionnellement son lot d’augmentation de prix. En plus d’une hausse de 5 à 8% des complémentaires santés en 2012, des modifications interviennent sur la prise en charge des arrêts de travail et l’aide à la complémentaire santé.

C'est une tradition annuelle, chaque 1er janvier s'accompagne de modifications relatives à la santé : de nouvelles règles concernant les arrêts de travail sont entrées en vigueur, le plafond d’aide à la complémentaire santé augmente et enfin les mutuelles santés vont connaître une hausse importante.

Du côté des arrêts de travail, le montant de l’indemnité journalière versée par l’Assurance Maladie en cas d’arrêt de travail est abaissé depuis le 1er janvier. Un décret publié le 26 décembre dernier substitue un plafond de 1.8 fois le smic (soit un peu plus de 2500 euros bruts) au plafond de sécurité sociale. Cette mesure a pour principal effet de diminuer le montant maximum de l’indemnité journalière pour les personnes disposant d’un revenu confortable : les indemnités journalières maximales sont maintenant de 41.38 euros au maximum (contre 48.73 € en 2011).


Par ailleurs l’Aide à la Complémentaire Santé (ACS) voit son plafond d’attribution augmenter de 35%. L’ACS, qui désigne une aide financière pour la souscription d’un contrat de complémentaire santé, s’adresse aux personnes dont les revenus se situent juste au-dessus du plafond de la CMU.

Enfin, le prix des mutuelles santés va fortement augmenter en 2012. Le déremboursement des médicaments, les nouvelles habitudes de soins, les dépenses croissantes de santé, l’entrée en vigueur du doublement de la taxe spéciale sur les conventions d’assurance, de 3.5% à 7% expliquent en partie la hausse programmée en 2012. La Mutualité Française parie sur une augmentation comprise entre 4.7% et 5%. L’UFC Que Choisir indique plutôt une hausse de l’ordre de 8%. Il est encore temps d’utiliser un comparateur de mutuelle santé !