France / Algérie : un bébé au coeur d'un imbroglio financier
un service de meilleurtaux.com

France / Algérie : un bébé au coeur d'un imbroglio financier

sécurité sociale

Manil, un bébé algérien de 8 mois en attente d’une greffe de moelle osseuse ne peut être opéré en France suite à une ardoise laissée par la Sécu algérienne.

Le petit Manil, âge de 8 mois et vivant en bulle, a besoin d’une greffe de moelle osseuse. L’opération ne peut cependant avoir lieu, les hôpitaux français refusant de prendre en charge une opération estimée entre 200 000 € et 300 000€.
 
Faute de structures adaptées en Algérie, les autorités algériennes ont pourtant donné leur accord il y a quelques mois pour une opération à l’étranger.

Le système en vigueur prévoit que les frais d’hospitalisation soient pris en charge par la Caisse Nationale des Assurances Sociales algérienne (en quelque sorte l’équivalent de la Sécurité Sociale française) pour ses ressortissants. Mais problème : la Sécu Algérienne possède une ardoise de 600 millions d’euros auprès de la Sécu française (soit 10% du déficit annuel de la Sécu). Selon Europe 1, l’ardoise serait en partie due aux factures impayées laissées par des Algériens arrivés en France avec un visa touristique.

Tant que le problème financier n’est pas réglé, les hôpitaux français refuseront l’intervention chirurgicale sans l'assurance du réglement de l'imbroglio financier. Le père de l’enfant essaie de réunir l’argent nécessaire par le biais d’appel aux dons, et vient de lancer un appel auprès du Président de la République.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (686 avis clients sur Avis-Vérifiés)