Sortie précoce de maternité : l’Académie de Médecine prévient des risques
un service de meilleurtaux.com

Sortie précoce de maternité : l’Académie de Médecine prévient des risques

Les risques liés à la sortie précoce de la maternité

Dans un communiqué de presse rendu public le 25 janvier, l'Académie de Médecine prévient des risques encourus pour la mère et l'enfant suite à une sortie précoce de la maternité. Cette mesure, testée dans plusieurs départements, est proposée par la Caisse Nationale d'Assurance Maladie.

L'Académie de médecine met en garde le corps médical et les jeunes mamans : sortir trop tôt de la maternité entraîne des risques pour l'enfant et pour les mères. Les premiers jours d'une naissance sont en effet une période de transition psychologique et selon l'académie de médecine, le retour au domicile familial n'est pas souhaitable avant les trois jours révolus.


«La prescription de sortie de maternité doit conserver un caractère médical tant pour la mère que pour l'enfant. Elle doit être décidée au cas par cas, en l'absence de toute contre-indication médicale ou sociale, chez une femme volontaire et dûment informée, sans impératif d'ordre administratif, écrivent-ils. Le suivi médical, psychologique et social de la femme et de son nouveau-né nécessite une parfaite connexion entre les maternités et les sages-femmes libérales amenées à les suivre, afin d'assurer la continuité des soins. Les sages-femmes doivent être préalablement informées du dossier ou connaître la femme.»

Pour l'Académie de médecine, la mère et l'enfant ont besoin de trois visites post-natales à domicile, les deux visites, recommandées par l'assurance maladie, étant considérés comme un strict minimum.

Les médecins alertent également les jeunes mamans et l'assurance maladie sur les risques de complication médicale pour l'enfant. Il peut contracter la jaunisse ou une infection dans les premiers jours de sa vie. « La sage-femme doit être disponible à tout moment pour prévenir ou traiter une complication et décider d'une nouvelle hospitalisation. » affirment-ils. Malheureusement, les sages-femmes indépendantes sont débordées.

Cette mesure baptisée Prado (Projet d'Aide au Retour à Domicile) ne concernerait que les cas d'accouchement sans aucune complication. Elle n'impliquerait ni les accouchements à risque ni les accouchements par césarienne. L'Assurance Maladie a évidemment pour objectif de réaliser des économies. Pour parer à toute éventualité avant la naissance d'un enfant, il est particulièrement recommandé de souscrire une mutuelle maternité spécifique. Les assurances santé prennent en effet en charge les frais liés à la grossesse et à la naissance d'un enfant.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (686 avis clients sur Avis-Vérifiés)