assurance santé

Nicolas Sarkozy était l’invité de l’émission Capital, ce 18 mars 2012. À cette occasion, il a dévoilé de nouvelles propositions et s’est exprimé sur la santé notamment.

Le président-candidat pour les présidentielles de 2012 s’est exprimé sur le coût de l’accès au soin en affirmant vouloir « limiter les dépassements d'honoraires ». Il a ensuite ajouté, à propos des tarifs de la Sécurité Sociale, que : « quand vous allez dans une clinique, vous êtes remboursé par la Sécurité Sociale. En France, on est soigné gratuitement ».

Tout en faisant le bilan de son quinquennat, Nicolas Sarkozy est revenu sur le déficit de la Sécurité Sociale : « Nous avons divisé par deux le déficit de l’Assurance Maladie. Le moment n'est pas à l'annonce de dépenses nouvelles », repoussant quelque peu une amélioration des niveaux de remboursements sur les postes de dépense les plus importants : « Quand nous serons revenus à l'équilibre, nous pourrons proposer de nouvelles réponses pour les dents et les lunettes ». Ces nouvelles réponses pourraient concerner en premier lieu le choix de votre mutuelle optique ou de votre mutuelle dentaire. Il a enfin émis l’hypothèse « que la carte Vitale soit biométrique » dans un avenir proche.

La santé est au cœur des préoccupations des Français pour cette campagne de 2012 et les candidats à l’élection présidentielle l’ont bien compris. Qui sera le prochain à s’exprimer sur le coût des mutuelles ou sur le système de santé dans son ensemble ? En attendant les nouvelles mesures du futur gouvernement, comparer les complémentaires santé peut vous aider à réduire le budget alloué à la santé au sein de votre foyer.