Le Medef évoque la réforme de l'Assurance Maladie

Invitée lors du Grand Rendez-vous Europe 1/I-télé et Le Parisien-Aujourd'hui en France, Laurence Parisot, Présidente du Medef, s'est exprimée sur les défis qui attendent le prochain président français.

Elle a ainsi estimé que l'un des grands défis du prochain quinquennat est complétement occulté des débats de la présidentielle : « le mandat qui s'annonce, quoi qu'il arrive, sera marqué par une autre grande réforme, celle de l'assurance maladie, et pourtant on n'en parle pas ». Elle a exprimé la volonté de voir « une vraie convergence des tarifs du secteur public et des tarifs du secteur privé ».


Elle a émis l'idée de créer des « partenariats public-privé » pour compenser le fait que les actes « coûtent plus cher quand ils sont réalisés dans le secteur public, à l'hôpital public, que dans le secteur privé ».



Pour elle cette convergence entre privé et le secteur public induirait dès lors « des possibilités de réduction de ce que doit rembourser la Sécurité Sociale ». Néanmoins, « ça ne veut pas dire que chaque patient serait moins bien remboursé, mais cela coûterait moins à la Sécurité Sociale » a précisé Laurence Parisot.

Ainsi, pour maîtriser les dépenses de santé des Français, le président élu devra s'acquitter de ses obligations pour le financement de la santé et sa pérennité. En attendant l'élection, il vous est toujours possible de souscrire une mutuelle santé pour répondre vous-même à vos besoins en payant moins cher. Pour souscrire une bonne mutuelle dentaire ou une mutuelle optique efficace pour la sauvegarde de votre budget, il est impératif de comparer les prix avant de souscrire un contrat !

Source : Le Figaro

Crédits photo : Le Post