assurance maladie

Dans un entretien aux Échos, le directeur de l’Assurance Maladie a dévoilé que le déficit de la branche maladie de la Sécurité Sociale est en baisse de plus de 3 milliards d’euros par rapport à 2010.

En effet, le déficit de la Sécurité Sociale en 2011 s'élève à 8.6 milliards d’euros contre 11.6 milliards d’euros en 2010. « À 8,6 milliards d'euros, le déficit 2011 représente une amélioration de 3 milliards par rapport à 2010, et il est inférieur de 900 millions aux prévisions »,  a-t-il déclaré.

Il explique également que : « la situation n'est pas aussi dramatique qu'on pourrait le croire ». « L'équilibre est à notre portée, sans se lancer dans des réformes brutales, comme certains le préconisent », précise-t-il, en répondant au passage aux récentes déclarations du Medef notamment.


Il a également annoncé que « le déficit sera ramené cette année à la moitié de ce qu'il était en 2004, voire moins, alors que la crise de 2008-2009 a été sans précédent ».

Réduire le déficit de la Sécurité Sociale est certes un gage d’amélioration du contrôle des dépenses de santé, mais pour cela, on constate parallèlement de nombreuses consultations médicales ou médicaments moins remboursés. Pour atténuer au maximum le déremboursement des médicaments, il est fortement recommandé de souscrire une complémentaire santé auprès d'une compagnie d'assurance ou une mutuelle santé. Ces organismes facilitent l’accès aux soins tout en aidant les Français à maîtriser leurs dépenses en matière de santé.