assurance dépendance

La responsable du pôle social du PS pour l'élection à la présidentielle de François Hollande a annoncé sur France Inter qu'il ferait voter une « loi cadre » sur la dépendance dès le début de son mandat. Marisol Touraine en a profité pour donner plus de détails sur ses intentions en cas de victoire.

Dans les faits, il n'y a rien de surprenant dans la mesure où la loi sur la dépendance était inscrite dans les « 60 engagements pour la France ». Elle a affirmé qu'il s'agissait de « l'une des premières choses qu'il fera sera de faire voter une loi-cadre sur l'adaptation de la société au vieillissement de la population ». Pourtant, cela ne figure pas dans le calendrier des mesures programmées pour la première année de son mandat en cas d'élection.


Elle a martelé qu'il s'agit d'une « priorité » tout en ajoutant : « cela veut dire que, dans nos politiques publiques, nous devons prendre en compte le vieillissement dans l'aménagement des villes, la question des transports, l'aménagement des logements » et leur « construction ».

Elle précise les promesses du candidat du PS en cas d'élection à la Présidentielle : « Le doublement du plafond de l'APA, c'est 220 millions d'euros par an, 80 000 logements aménagés, c'est environ 140 millions par an. Ce sont des choses qui pourront ensuite monter en puissance ».

Concernant le financement de ces projets, elle précise que tout ceci sera financé par « une cotisation » sans pour autant donner plus de détails. Pour rappel, sachez que François Hollande envisage de financer sa réforme de la dépendance par une cotisation des Français et non sur l'appui du secteur privé via les assurances dépendance.

Source : Le Point