Election de François Hollande : ce qui va changer dans l'assurance
un service de meilleurtaux.com

Election de François Hollande : ce qui va changer dans l'assurance

François Hollande : propositions sur l'assurance

Depuis hier, François Hollande est le nouveau président français pour 5 ans. Lors de la campagne présidentielle, le candidat socialiste a plusieurs fois évoqué le sujet de l'assurance, et particulièrement l'assurance santé et l'assurance vie.

Les français ont voté massivement ce dimanche, à environ 80%. Au coude à coude avec Nicolas Sarkozy, c'est finalement François Hollande qui a remporté l'élection présidentielle 2012. Il n'est pas encore question de mesures concrètes sur les produits d'assurance, mais les déclarations effectuées lors de la campagne permettent de donner quelques indications.

Les mesures phares dans le domaine de l'assurance devraient concerner essentiellement l'assurance santé. Le candidat socialiste avait déclaré fin mars aux lectrices de Femmes Actuelles qu'il souhaitait "revenir sur la taxation des mutuelles afin que les Français soient mieux remboursés". A propos de la franchise médicale, l'ex-candidat désormais Président de la République concédait également "que nous n'avons pas les moyens de la supprimer pour le moment".


Du côté de l'assurance dépendance, la responsable du pôle social de la campagne de François Hollande, Marisol Touraine, avait annoncé le vote d'une loi cadre sur la dépendance dès le début du mandat du futur président. Le sujet de la dépendance était inscrit dans le programme du candidat, "les 60 engagements pour la France", mais le sujet n'était pas repris dans les mesures qui seront mises en application la première année. Le projet de réforme de la dépendance vue par l'ex-candidat socialiste incluait notamment le doublement des plafonds de l'APA et l'aménagement de 80 000 logements. Les mesures relatives à la dépendance seraient financées par une cotisation des Français, sans recours aucun à l'assurance dépendance privée.

Enfin, concernant l'assurance vie, les propositions du candidat étaient pour le moins floues, avec plusieurs affirmations aussitôt précisées par l'équipe de campagne de François Hollande. Sur TF1, Hollande avait indiqué que l'assurance vie serait soumise au barème de l'impôt sur le revenu : « Les revenus du capital doivent avoir le même traitement que ceux du travail ». Michel Sapin confirmait l'information dans la Tribune du lendemain : « l'assurance-vie sera soumise au barème de l'impôt sur le revenu. Nous ne prévoyons pas de maintenir des abattements exonérant le fruit de ces placements. Par définition, les personnes disposant au total de faibles revenus (salaires ou pensions de retraites, plus fruit de l'épargne) continueront d'être non imposables. Les autres paieront comme tout le monde. ». Des déclarations peu encourageantes pour la fiscalité de l'assurance vie.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (686 avis clients sur Avis-Vérifiés)