Grèce et zone euro

Selon une étude publiée par l'agence de notation Fitch, une éventuelle sortie de la Grèce de la zone euro n'impacterait que très peu les assureurs français.

En effet, il semblerait que si la sortie de la Grèce s'effectue dans de bonnes conditions, les compagnies d'assurance seront capables de faire face à ce choc politique. L'étude précise que leur exposition à la dette grecque ne représente que 1 % de leurs capitaux propres.

Néanmoins, si la sortie de la Grèce de la zone euro ne se faisait pas sans heurt, les assureurs connaitraient probablement quelques difficultés économiques. Leur notation pourrait en effet être revue à la baisse et un risque de contagion serait à craindre tant en terme de qualité de crédit proposé qu'en terme de valeur des actifs. Il faut se rappeler que les compagnies d'assurance peuvent partager les pertes éventuelles avec leurs assurés sur le portefeuille d'investissement.

L'étude précise également qu'en cas de pertes importantes, le régulateur a le droit d'adoucir les réglementations en vigueur en matière d'évaluation des niveaux de capitaux de ces entreprises.