Escroquerie à la sécurité sociale d'une pharmacienne

Condamnation par le tribunal correctionnel à quatre ans de prison, dont deux ferme et à l'interdiction d'exercer définitivement  pour une pharmacienne de Bayonne suite à une fraude à la Sécurité Sociale estimée à 662.345 euros, entre 2004 et 2007.

Les deux préparatrices, employées de la pharmacienne, ont également été condamnées à 8 et 12 mois de prison avec sursis. Par ailleurs, des complices toxicomanes écopent  respectivement de trois ans de prison, dont un avec sursis, et 18 mois, dont un an avec sursis.

Les faits : entre 2004 et 2007, une pharmacienne de Bayonne avait mis en place un stratagème de fraude à la Sécurité Sociale avec la complicité de deux toxicomanes.

Au lieu de délivrer des médicaments contre le Sida et l'hépatite C à des toxicomanes, la pharmacienne préférait l'escroquerie à la Sécurité Sociale en ne remettant pas les médicaments couteux aux malades. En échange, elle leur transmettait par l'intermédiaire de ses complices  des enveloppes d'argent comprenant une partie du remboursement prévu par la CPAM. La pharmacienne facturait ainsi les médicaments et se faisait ensuite rembourser par la Sécu.