arret maladie en france

Une étude de l'IRDES (Institut de Recherche et Documentation en Economie de la Santé) dresse la carte de France des arrêts maladie. Les salariés de certains départements prennent 2 fois plus d'arrêts de travail que d'autres.

L'étude, révélée par Les Echos, indique tout d'abord que le montant des indemnités journalières versées suite à des arrêts maladie ne cesse d'augmenter. Cependant, les évolutions sont très différentes d'un département à l'autre. Alors que seulement 13% des salariés des Hautes-Alpes ont pris un arrêt de travail en 2005, ce taux atteint 28% dans les Ardennes, soit plus du double.

Pourquoi de telles variations ? L'IRDES avance quelques explications. Tout d'abord la fréquence de contrôle des arrêts de travail (entre 10 et 17% selon les départements). Ensuite, la "concurrence" médicale joue également : au plus il y aurait de médecins généralistes, au plus le nombre d'arrêts maladie serait important (facilité d'accès aux soins, concurrence entre médecins voulant garder leurs patients, etc.)


Par ailleurs, la pénibilité du travail explique également les différences : certains départements sont plus industriels et agricoles que d'autres, et l'on sait que les arrêts maladie sont plus fréquents dans l'industrie que dans les services. Par exemple en Bretagne, une région particulièrement agricole, les arrêts pour les affections du dos sont plus fréquents que dans les autres départements.

Cette disparité nationale autour des arrêts maladie explique également en partie les différences notées dans le tarif d'une mutuelle santé d'un département à l'autre : dans certains départements, la cotisation mutuelle santé peut être 60% plus élevée que dans d'autres départements, selon une étude LeComparateurAssurance.com réalisée en 2011.

La carte de France des arrêts de travail est présentée ci-dessous (source : IRDES via Les Echos)

carte de France des arrêts maladie