comparaison tarif fourmisante

Le site Fourmi Santé, qui propose un comparatif en ligne des tarifs des médecins, s'est vu interdire l'accès aux données du site ameli.fr, édité par la CNAMTS.

Fourmi Santé a pour ambition de fournir aux internautes une information complète sur les services et les produits utiles aux soins de santé. Ceci dans l'objectif de mieux maîtriser son budget santé (tarifs, honoraires des médecins, remboursement de la Sécu, etc.). Le comparateur d'honoraires médicaux proteste dans un communiqué contre la décision de la Caisse Nationale de l'Assurance Maladie des Travailleurs Salariés (Cnamts) qui vient de lui interdire l'accès aux données du site ameli.fr.

Pour rappel, Ameli.fr est le site édité par la CNAMTS qui permet de choisir un professionnel de santé ou un établissement médical selon plusieurs critères de choix : les tarifs, les remboursements de la Sécu, les médecins spécialistes et le type de soins pratiqués par les médecins.


La Cnamts aurait adressé deux courriers au comparateur Fourmi Santé, lui demandant l'arrêt d'exploitation des données issues du site ameli.fr. Par aillleurs, l'accès aux pages comportant les tarifs des médecins aurait été coupé afin que le comparateur ne puisse plus y accéder.

La Cnamts arguerait que les données publiées sur ameli.fr ne peuvent pas être réutilisées sans le consentement des médecins et que ses données ne sont pas reprises "de manière exacte", ce qui induirait "l'internaute en erreur sur la tarification" des médecins.

Fourmi Santé estime que donner de la transparence sur les tarifs des médecins est une de ses vocations principales, alors que l'augmentation des frais de santé, des mutuelles santé et les dépassements d'honoraires font régulièrement la une de la presse. Le comparateur de tarifs des médecins en appelle au gouvernement.