Assurance auto : de plus en plus de conducteurs roulent sans assurance
un service de meilleurtaux.com

Assurance auto : de plus en plus de conducteurs roulent sans assurance

non assurance auto

Dans une interview accordée au Figaro, François Werner, le directeur du Fonds de Garantie (qui indemnise les victimes d'accidents de la route) s'inquiète du nombre d'automobilistes qui ne s'assurent plus.

Le Fonds de Garantie a pour mission d'indemniser les victimes d'accidents de la route au titre de la solidarité nationale. Sa mission relève de la solidarité nationale : il indemnise les victimes qui ne peuvent être prises en charge par les compagnies d'assurance et est le recours contre les responsables de dommages quand ils sont identifiés, afin d'obtenir le remboursement des sommes versées aux victimes. Il est un recours aux victimes d'un accident de la route causé par un chauffard n'ayant pas souscrit de contrat d'assurance auto.


François Werner, le directeur général du Fonds de Garantie s'alarme du nombre croissant de conducteurs de véhicules qui ne s'assurent plus faute de moyens financiers. Il constate tout d'abord une hausse du nombre d'automobilistes sans assurances : alors que le nombre d'accidents corporels a baissé de 13% entre 2006 et 2011, le nombre de dossiers traités par le Fonds de Garantie ne baisse que de 5.5%, ce qui montrerait une hausse de la "non-assurance".

Selon le directeur du Fonds de Garantie, la crise expliquerait en partie que les conducteurs rechignent plus qu'avant à souscrire une assurance auto. L'assurance automobile est en effet un poste de dépense important, qui atteint plusieurs centaines d'euros au minimum. Il distingue cependant 2 profils assez différents : ceux qui ne s'assurent plus car ils ne peuvent pas faire autrement financièrement d'une part et les "délinquants routiers" d'autre part, qui ne sont généralement pas détenteurs du permis de conduire.

Rappelant que l'auteur d'un accident indemnise sa victime toute sa vie, François Werner rappelle que celui-ci est "écrasé par une dette qui le dépasse", les sommes moyennes pouvant atteindre jusqu'à 7 millions d'euros.

Pour inverser la tendance du phénomène de non-assurance, François Werner évoque un "travail avec les pouvoirs publics (...) pour modifier le questionnaire de l'examen du permis de conduire, relatif aux assurances" et la création d'un "répertoire (...) pour repérer les personnes en infraction", afin de "détecter l'infractionniste par le biais du numéro de la plaque d'immatriculation du véhicule".

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (686 avis clients sur Avis-Vérifiés)

Besoin d'un crédit auto ?

500 €

75 000 €