assurance auto chomage

La dernière enquête du magazine hebdomadaire Autoplus publiée aujourd’hui, révèle la pratique d’une surtaxe chez environ un tiers des compagnies d’assurance auprès des chômeurs.

En soumettant sur plusieurs comparateurs d’assurance en ligne deux profils d’assurés similaires (même situation familiale, même véhicule, même bonus, même nombre de kilomètres, …), mais l’un salarié et l’autre sans emploi, le magazine a mis en relief une différence de traitement chez certains assureurs. 11 compagnies sur les 27 testées afficheraient une surprime pour les chômeurs. Les différences de tarifs pouvant d’ailleurs s’élever jusqu’à 180 euros par an pour une assurance auto tous risques, soit l’équivalent de 33% du tarif assurance.


Les assureurs fournissent des justifications quelque peu hasardeuses pour expliquer les raisons de cette surtaxe… En effet, ils mettent en avant un kilométrage plus élevé chez les personnes sans emploi, du fait de leurs démarches (dépôt de candidatures, entretiens, …). D’autre part, les clients chômeurs présenteraient un risque d’impayé plus important que les clients salariés, d’où un moyen supplémentaire de se protéger pour les assureurs avec cette surprime.

Toutefois, le magazine Autoplus souligne l’inutilité de cette dernière puisque dans leur enquête, le kilométrage soumis aux comparateurs d’assurance est identique pour les deux profils et il rappelle que selon le code de l’assurance, un problème de paiement sur une prime d’assurance entraîne la résiliation du contrat de l’assuré, ce qui finalement ne représente aucun risque financier pour les compagnies. 

Les personnes sans activité ont ainsi tout intérêt à faire jouer la concurrence grâce à la comparaison d’assurance auto sur internet, afin d’obtenir le meilleur rapport qualité/prix/garanties possible.