Le Comité Consultatif du Secteur Financier (CCSF) va se concentrer sur les comparateurs d'assurance santé
un service de meilleurtaux.com

Le Comité Consultatif du Secteur Financier (CCSF) va se concentrer sur les comparateurs d'assurance santé

comparateur assurance sante

Après les comparateurs d'assurances de dommages sur Internet (principalement les contrats d'assurance auto et habitation), c'est désormais au tour des sites de comparateurs d'assurance santé d'être étudiés de plus près par les pouvoirs publics.

Selon l'Argus de l'assurance, un avis devrait ainsi être rendu d'ici fin novembre avec l'appui de plusieurs instances parmi lesquelles le Ministère de la Santé ou encore la Fédération Nationale de la Mutualité Française.

L'importance du rôle des comparateurs d'assurance sur le marché de l'assurance devenant incontestable, le CCSF avait émis plusieurs préconisations dans un avis rendu le 10 mai 2012, comme par exemple l'inscription à l'ORIAS, l'information obligatoire des internautes quant à leur mode de rémunération, ainsi que les liens capitalistiques liant les comparateurs aux compagnies d'assurance ou courtiers en assurance.


Le prochain avis devrait comprendre d'autres préconisations spécifiques à la santé. En effet, selon Catherine Le Rudulier, secrétaire générale adjointe du comité, "il pourrait être conseillé aux comparateurs de mentionner sur leur site que toute résiliation de ce type de contrat entraîne une renonciation à la garantie viagère ou que les conditions tarifaires varient selon l'âge."

En revanche, le CCSF n'intervient aucunement dans les règles de fonctionnement des sites de comparateurs.
Pour le moment, six comparateurs d'assurance sur Internet dont LeComparateurAssurance.com, ont signé le précédent avis, soit l'équivalent de 80% du marché de l'assurance de dommages.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (686 avis clients sur Avis-Vérifiés)