remboursement IVG assurance maladie

Vendredi 26 octobre, les députés ont voté une mesure santé importante : le remboursement à 100% de l'Interruption Volontaire de Grossesse par la Sécu et ce, pour toutes les femmes.

A ce jour, seules les jeunes filles mineures se voient rembourser l'intégralité de leur IVG.
Les femmes majeures quant à elles, sont prises en charge entre 70% (en ville) et 80% (en milieu hospitalier) par l'Assurance maladie. Reste donc pour ces personnes un ticket modérateur à régler que les mutuelles santé peuvent prendre en charge en fonction du contrat d'assurance santé souscrit.

Le coût d'un avortement s'élèvant de 200 à 450€ selon la méthode employée et le lieu d'intervention, cette nouvelle prise en charge représenterait un montant de 13,5 millions d'euros.
Le nombre d'avortements en France atteint 200 000 par an environ, dont 6% concernent des jeunes filles mineures.
 
La Ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine, voit dans ce remboursement, "un choix de santé publique".
Rappelons que cette mesure de gratuité était une promesse de campagne du Prédisent de la République mais aussi une ancienne revendication déjà émise auparavant par de nombreuses associations.

Dans le cadre du projet de loi de financement de la Sécurité Sociale, l'Assemblée Nationale a également adopté un amendement permettant la gratuité des contraceptifs pour les jeunes filles mineures âgées de 15 à 18 ans.