À l’approche des vacances de la Toussaint, il est crucial de comprendre les différentes restrictions liées à la Covid-19 en vigueur dans certains pays européens pour planifier votre voyage en toute sécurité. Voici un récapitulatif des règles à respecter dans cinq des pays les plus visités par les Français.

Covid-19 : quid des restrictions de voyage en Europe

Espagne : levée de toute restriction

Pour l'Espagne, plus aucune restriction sanitaire n'est en vigueur. Ainsi, il n'est plus demandé aux voyageurs de remplir de formulaire sanitaire ni de présenter un test pour entrer dans le pays. De plus, le port du masque n'est plus obligatoire, y compris dans les établissements de santé. Depuis le 4 juillet, ces mesures ont été assouplies, mais il est recommandé de prendre certaines précautions pour les individus testés positifs à la Covid-19.

Portugal : toutes les mesures sanitaires ont été suspendues

Depuis le 17 avril 2023, le port du masque n'est plus obligatoire dans le pays. Aucune mesure sanitaire liée à la Covid-19 n'est en place, même dans les établissements de santé. Les îles Madère et des Açores sont également accessibles sans restrictions, offrant aux voyageurs une expérience sans contraintes.


Italie : des contraintes subsistent

L'Italie a assoupli ses exigences pour les voyageurs. Aucun test n'est nécessaire, même si vous n'êtes pas vacciné. Cependant, des mesures sanitaires restent en place.

  • Le port du masque est exigé dans les établissements de santé pour les personnes de plus de 6 ans.
  • Dans les transports en commun, le port du masque n'est plus obligatoire, mais il est fortement recommandé.
  • Cependant, les personnes ayant contracté la Covid-19 en Italie doivent s'isoler pendant cinq jours, même en l'absence de symptômes, avec la possibilité d'une sortie anticipée sur présentation d'un test antigénique négatif. Après l'isolement, le port du masque FFP2 est obligatoire dans l'espace public pendant dix jours.

Grèce : le « principe de précaution » toujours en vigueur

En Grèce, il n'est plus nécessaire de présenter un pass sanitaire ou un test négatif pour entrer dans le pays. Aussi, le port du masque n'est plus obligatoire dans les transports publics, les taxis et les pharmacies, sauf dans les hôpitaux et les centres de soins.

Toutefois, un isolement de cinq jours est imposé aux personnes présentant des symptômes graves de la Covid-19. Les voyageurs ayant des symptômes légers ou nuls sont encouragés à s'auto-isoler et à porter des masques FFP2 ou KN95 dans les transports en commun.

Royaume-Uni : isolement recommandé pour les personnes positives

Au Royaume-Uni, aucune preuve de vaccination et aucun test négatif n'est exigé. Le port du masque n'est plus obligatoire, et contrairement à d'autres pays, l'isolement en cas de contamination n'est pas imposé, mais il est recommandé.


La situation sanitaire varie d'un pays à l'autre, il faut donc vérifier les règles en vigueur avant de voyager en Europe. Prendre des précautions comme souscrire à une assurance voyage et se tenir informé des dernières directives de voyage est essentiel pour passer un séjour paisible et agréable.

A retenir
  • En Europe, la plupart des restrictions de voyage liées à la Covid-19 ont été levées.
  • Il reste quelques mesures en vigueur, comme le port du masque dans les transports en commun en Italie.
  • Les règles sanitaires étant variables d'un pays à l'autre, il est important de bien se renseigner avant le départ.