Mieux comprendre l'assurance auto pour jeune
un service de meilleurtaux.com

Mieux comprendre l'assurance auto pour jeune

assurance auto pour les jeunes

Voir le comparateur d'assurance jeune conducteur

La possession d'une bonne police d'assurance est un des clefs pour conduire en toute sérénité. Mais obtenir une telle couverture relève parfois du défi pour les jeunes conducteurs.


Les particularités de l'assurance auto jeune

Les prestataires prévoient des formules de couverture particulières pour les jeunes conducteurs. Cela s'explique notamment par le fait que le manque d'expérience de la route de cette catégorie de personnes est considéré comme un facteur supplémentaire de risque. Par conséquent, un des premiers traits qui distingue l'assurance auto jeune est sa cherté, par rapport à d'autres formules.
Une personne qui présente plus de risque qu'une autre d'avoir des incidents de conduite devra ainsi payer plus pour se faire assurer. C'est notamment le cas des titulaires de permis qui date de moins de 3 ans. L'assurance auto jeune a également été pensée en prenant en compte le profil psychologique de ce genre d'individu.


Aventureux, ne maîtrisant pas assez les conditions réelles de la conduite, les jeunes de 18 à 24 ans se trouvent à l'origine de près du quart des accidents de la route et ce, alors qu'ils ne forment même pas le dixième de la population globale.
Pour ne pas sortir perdant dans ses affaires, l'assureur couvre ce risque supplémentaire, en frappant les jeunes d'une surprime. Une fois la majoration appliquée, une assurance auto jeune peut facilement grimper jusqu'à 1500 euros annuels.
Un tel coût sanctionne évidemment les moins de 26 ans, qui n'ont pas encore, pour la plupart, de revenus stables. Outre le facteur âge du conducteur et du permis, ce type d'assurance est calculé sur la base d'autres critères qui sont bons à savoir. La région géographique où l'on est emmené le plus fréquemment à conduire fait partie de ces derniers.

Comment alléger les frais de son assurance auto jeune?

Pour ne pas être frappé de la surprime appliquée dans les clauses de votre devis assurance auto jeune, l'on peut envisager quelques astuces. Débuter l'apprentissage de la conduite le plus tôt possible constitue une assez bonne alternative. Maintenant que le fameux apprentissage anticipé de la conduite est en place, les jeunes peuvent s'initier au volant dès 16 ans. La conduite accompagnée, qui va durer près de deux ans, peut largement étoffer la maîtrise du jeune conducteur. Cette avance prise sur les conducteurs qui attendent la majorité pour passer le permis permet de gagner une marge dans le calcul de l'assurance auto jeune. Si l'on justifie de cette option, la surprime ne dépassera jamais les 50%. Il faut savoir qu'autrement, celle-ci peut atteindre les 100%.
De plus, si en deux ans de souscription, le jeune conducteur ne connaît aucun accident, la surprime est soulevée du calcul.

Une autre astuce, pour ne pas payer le tarif exorbitant de l'assurance auto jeune, consiste à souscrire une couverture, en tant que conducteur secondaire sur un véhicule déjà assuré.
Les Belges ont trouvé un moyen de faire profiter d'un allègement à leurs jeunes conducteurs. La convention 29/29 ne donne lieu, par exemple, qu'à 29% de majoration sur l'assurance auto appliqué à un conducteur de 29 ans.

L'assurance auto est une contrainte à laquelle tous les conducteurs doivent se soumettre. Pour échapper au tarif élevé de cette police, un apprentissage anticipé de la conduite est préconisé.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (529 avis clients sur Avis-Vérifiés)

Besoin d'un crédit auto ?

500 €

75 000 €