Qu'est-ce qu'un cabriolet ?

Le cabriolet correspond à un type de voiture à toit mobile, légère et sportive. Autrement dit, il s'agit d'une voiture décapotable, par une capote ou un toit rétractable. À la différence d'une berline, un cabriolet ne dispose pas de montants supérieurs pour les vitres. Le pare-brise est fixe et la carrosserie ne comporte, en principe, que deux portes. Il existe plusieurs sous-familles de cabriolets :

  • Le coupé-cabriolet est un cabriolet sans capote, mais avec un toit rigide escamotable. Si le toit est fixe, on parle de coupés, pas de coupés-cabriolets.
  • Le roadster est un cabriolet sportif, comportant deux places et deux portes. Les plus petits sont appelés des mini roadsters.
  • Le tourer est un roadster à quatre places.
  • Le spyder ou spider est un cabriolet à deux places, dont le coffre peut être transformé en une ou deux places supplémentaires. Les Ferrari appartiennent à cette famille.

Parmi les modèles les plus connus se trouvent notamment :

  • La BMW Série 1 Cabriolet ;
  • La Mercedes Classe E ou Classe C Cabriolet ;
  • La Volkswagen Golf Cabriolet ;
  • La Ford Mustang ;
  • La Porsche Carrera ;
  • L'Aston Martin Vantage ;
  • La Jaguar F-Type ;
  • La Mini Cabrio Cooper ;
  • La Nouvelle Coccinelle Cabriolet…


Une assurance cabriolet coûte-t-elle plus cher qu'une assurance voiture classique ?

Inévitablement, oui. Un cabriolet est un type de véhicule spécifique, onéreux et recherché. À ce titre, il est statistiquement plus susceptible de faire l'objet d'une tentative de vol. Les décapotables sont également plus fragiles, la capote étant plus fine. Elle peut non seulement se déchirer, mais aussi être victime de dégradations plus importantes et plus fréquentes. Que ce soit en cas d'actes de vandalisme, lors d'une collision, mais aussi face aux catastrophes naturelles. Enfin, rouler en décapotable peut engendrer des dommages corporels plus graves, l'absence de toit limitant la protection des automobilistes.

En résumé ? Les risques de sinistres sont plus élevés, assurer son véhicule coûte donc plus cher avec un cabriolet. La règle est la même pour une voiture d'occasion ou un véhicule neuf. La majoration dépend cependant des compagnies d'assurance et du type de voiture. En règle générale, l'assurance auto pour un cabriolet se présente sous la forme d'une surprime, ajoutée au contrat d'assurance automobile choisi.

La cotisation majorée est établie selon :

  • Le modèle et la marque du cabriolet. Plus la valeur d'achat du véhicule est élevée, plus la prime d'assurance augmente. La surprime est également plus importante avec une capote en toile qu'avec un toit rétractable solide.
  • Le type d'offre d'assurance choisi. L'assurance au tiers est la formule d'assurance la moins chère, la formule tous risques assurant une meilleure couverture.
  • Le profil des conducteurs. Plus le conducteur principal est expérimenté et le nombre de sinistres réduit, plus le coefficient de réduction-majoration, ou CRM, est avantageux. Un bon coefficient de bonus-malus permet un tarif d'assurance préférentiel. Si vous ajoutez un jeune conducteur en tant que conducteur secondaire, le prix de l'assurance peut aussi augmenter.
  • L'utilisation du véhicule. Assurer une voiture pour des trajets quotidiens est toujours plus onéreux que pour un véhicule de loisirs. Le lieu de stationnement est également pris en compte : le montant de votre prime sera plus élevé pour un cabriolet stationné dans la rue plutôt que dans un garage.

Quelle est la meilleure assurance auto pour cabriolet ?

Les différentes formules d'assurance disponibles pour un cabriolet sont les mêmes que pour toute assurance voiture. Un cabriolet étant un véhicule généralement cher, mieux vaut une couverture à la hauteur de sa valeur. La plupart des assureurs conseille une assurance tous risques.


L'assurance auto au tiers

Il s'agit de l'assurance la moins chère, elle ne répond qu'à l'obligation légale minimum. Elle comporte une garantie responsabilité civile couvrant les dommages causés à autrui, matériels ou corporels. Elle n'indemnise pas les dégâts matériels sur votre véhicule, en revanche, ni les dommages corporels subis. En cas de sinistre causé par un tiers, son assurance prendra en charge les frais. En cas d'accident responsable, en revanche, vous n'êtes pas couvert. Choisissez-la si vous utilisez peu votre cabriolet et/ou s'il s'agit d'un modèle d'occasion ou de faible valeur. Évitez-la si votre cabriolet n'est pas stationné dans un garage sécurisé.

Bon à savoir : l'assurance au kilomètre

Si vous utilisez votre cabriolet en tant que véhicule de loisir sur des trajets courts, envisagez de choisir une assurance au kilomètre. Également appelée « pay as you drive », elle permet d'ajuster la prime d'assurance aux distances réellement parcourues et ce, à l'aide d'un forfait kilométrique annuel ou de relevés réguliers du kilométrage.

L'assurance auto tous risques

Il s'agit de la formule d'assurance la plus chère, mais offrant les meilleures garanties. Elle intègre la garantie responsabilité civile, des garanties complémentaires et des garanties optionnelles. Elle permet de couvrir les dommages corporels et matériels, à un tiers, au conducteur ou aux passagers. Elle s'applique également en cas d'accident responsable. Privilégiez-la si vous cherchez à assurer un véhicule neuf ou de valeur, ou si vous souhaitez couvrir tous les risques.


Bon à savoir : l'assurance automobile intermédiaire

Pour une assurance moins chère avec une meilleure protection du conducteur, comparez des formules d'assurances intermédiaires. À mi-chemin entre la formule au tiers et l'assurance tous risques, elles intègrent des garanties complémentaires à la carte. Elles ne protègent cependant pas contre tous les risques.

Comment choisir son assurance auto cabriolet ?

Tout dépend de votre budget et de vos besoins. Pour trouver le meilleur rapport qualité-prix, utilisez un comparateur d'assurances afin d'étudier plusieurs devis auto. Comparez les devis d'assurance, à garanties équivalentes, pour pouvoir sélectionner les meilleures offres.

  • Effectuez une simulation d'assurance afin d'obtenir un tarif personnalisé, en fonction de votre coefficient de bonus et des garanties proposées.
  • Ne faites pas l'impasse sur la garantie vandalisme, d'autant plus si vous garez votre cabriolet en extérieur.
  • Pensez à l'assistance panne, avec ou sans franchise kilométrique. Elle permet le dépannage ou le remorquage du véhicule en cas de panne. Elle peut prévoir votre rapatriement jusqu'au lieu des réparations, voire le prêt d'un véhicule en cas d'immobilisation.
  • Si votre cabriolet est neuf, envisagez de souscrire une assurance auto avec garantie valeur à neuf. Elle permettra une indemnisation à valeur d'achat, et non à valeur d'usage.
  • Pour vous assurer le meilleur accompagnement, ajoutez la protection juridique à la souscription. Elle vous offrira une défense pénale en cas de litige.
  • Prenez le temps de vérifier les franchises et exclusions qui peuvent limiter la prise en charge. Étudiez notamment les conditions de la garantie bris de glace ou dommages tous accidents.