Peut-on s'assurer contre le vol des objets personnels dans une voiture ?

Selon les chiffres communiqués par le ministère de l'Intérieur, pas moins de 225 400 « vols à la roulotte » ont été commis en France en 2021. Environ 2 % des ménages en sont donc victimes chaque année. Cette délinquance de masse peut causer un préjudice important aux automobilistes – notamment s'ils n'ont pas pris la précaution de s'assurer convenablement. Il peut aussi concerner un deux-roues ou un scooter.

Il est aujourd'hui assez facile de trouver un contrat d'assurance couvrant le vol des objets ou effets personnels dans le véhicule de l'assuré. Deux solutions principales s'offrent à vous si vous voulez être indemnisé par votre assureur en cas de sinistre :

  • La souscription d'une assurance auto tous risques propose le plus haut niveau de protection pour le propriétaire d'un véhicule. L'assurance tous risques, à l'opposé d'une simple garantie responsabilité civile, inclut typiquement de nombreuses garanties renforcées, comme la prise en charge de tous les dommages subis par le véhicule (même en cas d'accident responsable), mais aussi une garantie « vol des effets personnels ».
  • S'assurer contre tous les risques est efficace, mais aussi onéreux. À défaut, il est possible de souscrire une protection contre le vol des effets personnels à titre de garantie optionnelle. Vous pourrez ainsi élaborer un véritable contrat d'assurance auto « à la carte », incluant un renforcement de la garantie contre le vol de toute nature (vol de voiture et vol roulotte).

Les techniques de vol peuvent varier : vol avec effraction des serrures, vol roulotte en cas de cambriolage (vol des clés), fabrication de fausses clés...


Quels sont les objets personnels couverts par cette garantie ?

Comme toujours, le détail de la couverture proposée par une garantie dépend avant tout des conditions générales proposées par la compagnie d'assurance. En règle générale, certains types de biens volés à l'intérieur du véhicule sont systématiquement inclus. Vous pourrez espérer une indemnisation suite à l'effraction de votre véhicule si le vol concerne :

  • Un sac à main et l'ensemble des objets contenus ;
  • Des bagages entreposés dans l'habitacle de la voiture ou le coffre ;
  • Des effets vestimentaires divers ;
  • Un ordinateur portable ou d'autres appareils nomades (tablette, téléphone portable, lecteur MP3…) ;
  • Le certificat d'immatriculation du véhicule ;
  • Un GPS fixe ou portable ;
  • Les objets divers (poussettes, billets d'avion, notice d'information du véhicule).

D'autres types de biens peuvent faire l'objet de certaines exclusions. Si cela présente une grande importance pour vous, vérifiez notamment les conditions prévues pour :

  • L'argent liquide ;
  • Les objets de valeur ou de collection ;
  • Les œuvres d'art ;
  • Les véhicules à moteur (par exemple un vélo électrique ou un jet-ski entreposé dans votre fourgon utilitaire).

Bon à savoir :

Le remboursement des équipements de série et installés avec le véhicule (GPS intégré, autoradio…) ne rentrent pas dans le cadre de cette garantie vol optionnelle. Ils sont, le plus souvent, pris en compte par les garanties générales de votre formule d'assurance auto – sauf assurance au tiers, la plus basique. Il en va de même des éléments extérieurs comme le vol des rétroviseurs ou enjoliveurs.

Assurance contre le vol des effets personnels : quelles limites de garantie ?

Même en cas de vol dûment constaté, les compagnies d'assurance n'accepteront pas de vous indemniser dans tous les cas. La disparition des effets personnels entreposés dans la voiture est typiquement associée à certaines exclusions de garantie.

  • La plus courante est liée à l'absence d'effraction. Si le constat dressé par le commissariat de police ou la gendarmerie ne relève pas ce type de trace ou d'autres dommages matériels, cela peut être le signe que le véhicule n'avait pas été verrouillé. Dans ce cas, l'assureur est fondé à refuser l'indemnisation du fait de la négligence du propriétaire.
  • Dans certains cas, l'assureur pourra aussi faire la différence entre les objets personnels entreposés dans l'habitacle – assez facilement accessibles et visibles – et ceux dans le coffre ou un autre compartiment sécurisé. Cela vaut tout particulièrement pour les objets de grande valeur comme les bijoux ou l'argent liquide. En substance, les assureurs exigent donc de la part de l'assuré un minimum de prudence et de bon sens pour prétendre ensuite à une indemnisation.
  • Pour réduire le risque, l'assureur peut aussi poser la condition de faire poser des vitres teintées – afin de limiter la visibilité de l'intérieur et réduire l'incitation chez les voleurs à commettre un bris de glace. L'installation d'un système d'alarme est aussi recommandée. Si le conducteur n'a pas fait procéder à cette modification, l'assureur est alors fondé à refuser ou limiter le montant de l'indemnisation.

Comment déclarer un vol d'objets personnels dans la voiture ?

Commencez par déposer plainte auprès du commissariat ou de la gendarmerie la plus proche – de préférence dans les 24 heures suivant le sinistre. Veillez à bien conserver le récépissé du procès-verbal. Après avoir décidé de porter plainte, vous disposez de 2 à 5 jours pour prévenir votre assurance auto – vérifiez bien les conditions !


Ce délai est utile pour dresser un inventaire précis des objets dérobés et retrouver chaque facture d'achat ou prix d'achat.

Quel remboursement pour des objets volés dans la voiture ?

Deux facteurs vont déterminer la somme effectivement versée par votre assureur après un vol d'objets personnels :

  • Une franchise est, tout d'abord, susceptible de s'appliquer. Elle correspond à une somme restant à la charge de l'assuré dans toutes les circonstances. Les franchises viennent donc en déduction directe du montant remboursé.
  • Le remboursement, par ailleurs, correspond très rarement à une valeur à neuf ou une valeur d'achat – encore moins à la valeur du véhicule. En pratique l'assureur va appliquer un coefficient de vétusté pour déterminer la valeur approximative d'un objet volé en fonction de son ancienneté et de son usure. Son application peut avoir pour effet de diminuer le montant remboursé de 20 à 80 % selon les cas.

Un contrat d'assurance vol des effets personnels peut avoir un grand intérêt pour un automobiliste contraint de laisser certains objets de valeur dans sa voiture. Cette extension de garantie entraîne toutefois une augmentation de la prime d'assurance auto et doit donc être souscrite uniquement en cas de besoin clairement identifié.