Qui est concerné par l'assurance auto jeune conducteur ?

Le jeune conducteur n'est pas forcément jeune ! Jeune est ici à considérer dans le sens "novice". Ainsi, un jeune conducteur est une personne qui a obtenu son permis de conduire il y a moins de 3 ans ou qui n'a jamais été assurée. Notez également qu'un conducteur dont le permis de conduire a été annulé devra, une fois son examen à nouveau obtenu, trouver une assurance auto jeune conducteur.

Les critères pour déterminer le prix de l'assurance auto jeune conducteur

Celui-ci est déterminé par différents facteurs. Comme pour tout contrat d'assurance auto, le jeune conducteur devra payer une prime d'assurance au regard de différentes informations. La compagnie d'assurance prendra en compte le profil du conducteur, ses antécédents, ainsi que la nature du véhicule et son utilisation. Plus la voiture sera neuve ou puissante, plus le prix de l'assurance auto jeune conducteur sera élevé. De même, si le relevé d'informations fourni par le conducteur atteste de sa responsabilité dans un ou plusieurs sinistres, alors la prime pourra augmenter à cause du malus. La nature de l'utilisation est également importante, le risque n'est pas le même pour une utilisation occasionnelle pour les loisirs ou pour une utilisation quotidienne pour se rendre sur son lieu de travail.


Une surprime pour les jeunes conducteurs

C'est là que le bât blesse. Lorsque l'on vient de passer son permis de conduire, il faut acheter une voiture et trouver une assurance auto jeune conducteur pas chère. Or, celle-ci sera nécessairement plus chère que l'assurance auto d'un conducteur expérimenté dans la mesure où il existe une surprime. Cette surprime atteint 100 % la première année, 50 % la deuxième année et 25 % la troisième année. Attention, ces chiffres concernent les conducteurs qui n'ont pas de sinistre responsable. En effet, un malus viendrait automatiquement augmenter la prime d'assurance. 

Comment réduire le prix de l'assurance auto jeune conducteur ?

La conduite accompagnée

Commençons par ce que nous avons évoqué précédemment à savoir l'inexpérience et la surprime. Nous vous le disions, la prime est calculée selon le risque. Si l'on réduit celui-ci, alors la compagnie d'assurance auto consentira à faire un effort. Pour baisser le prix de votre assurance auto jeune conducteur, voici donc une première solution : opter pour la conduite accompagnée. Cette période vous donnera l'expérience nécessaire pour rassurer votre compagnie. 

Et les chiffres parlent d'eux-mêmes. Au lieu de se voir imposer une surprime de 100 %, 50 % et 25 % durant les trois années de permis probatoire, le jeune conducteur ayant privilégié la conduite accompagnée aura une surprime de 50 %, 25 % et 12,5 %. L'économie sera majeure.


Trouver la garantie adaptée

Il existe à ce jour divers niveaux de garanties. L'assurance au tiers correspond à la garantie responsabilité civile et permet simplement d'indemniser un tiers en cas de sinistre responsable. Le prix de cette assurance auto jeune conducteur est moins élevé, mais la protection est basique. L'assurance tous risques, quant à elle, est plus chère. Et pour cause, elle protège dans toutes les situations, que vous soyez responsable ou victime d'un accident. Enfin, l'assurance au tiers avec option permet de bénéficier d'une protection de base et de souscrire des garanties complémentaires selon les besoins (bris de glace, incendie, vol, etc.).

Bien choisir sa voiture

Le choix de votre voiture aura lui aussi un impact sur le prix de votre assurance auto jeune conducteur. Rappelez-vous, nous vous avons dit que la compagnie d'assurance assurait un risque. 

Une petite citadine de plus de 10 ans et une berline sportive neuve n'engendreront pas les mêmes frais en cas de sinistre puisque l'on prend en compte la valeur du véhicule. De plus, l'assurance estimera qu'un jeune conducteur au volant d'une voiture puissante représente un risque majeur.  

Et, au-delà du risque estimé par la compagnie d'assurance, la nature de votre voiture va impacter le choix de votre garantie. Nous vous parlions de l'assurance au tiers ou tous risques. Une voiture récente qui a de la valeur nécessite une assurance tous risques. Or cela va augmenter très sensiblement le prix de votre assurance auto jeune conducteur, d'autant que, ne l'oubliez pas, vous subissez une surprime. 


Et si vous utilisiez un comparateur d'assurance ? 

Comment ne pas vous conseiller, pour baisser le prix de votre assurance auto jeune conducteur, d'utiliser un comparateur d'assurance ? Cette solution simple, rapide et surtout gratuite, permet de baisser de quelques dizaines voire quelques centaines d'euros votre prime d'assurance auto chaque année. 

Il vous suffit de saisir des informations concernant votre profil, votre véhicule, l'utilisation de celui-ci et le lieu de stationnement notamment, le comparateur déterminera les compagnies d'assurance les mieux placées pour vous proposer une protection au meilleur rapport qualité/prix. 

Plus besoin de parcourir la ville et de se rendre dans les diverses agences pour faire établir des devis d'assurance auto jeune conducteur, tout se fait en ligne en quelques clics. Non seulement vous allez gagner un temps précieux, mais vous allez pouvoir réaliser de belles économies, pourquoi se priver d'un tel outil ?