Permis annulé et voiturette : c'est possible ? 

La voiturette, également appelée voiture sans permis, VSP voire, de manière plus familière, "pot de yaourt", est une voiture de petite taille qui permet aux personnes n'ayant pas obtenu leur permis de continuer à parcourir les routes, ne serait-ce que pour se rendre au travail ou effectuer les déplacements du quotidien. 

La voiture sans permis peut être conduite par toute personne de plus de 14 ans depuis le 1er novembre 2014. Pour conduire ce type de voiture, comme son nom l'indique, il n'est pas nécessaire d'être titulaire du permis de conduire. Toutefois, il est obligatoire d'être titulaire, pour toute personne née après le 1er janvier 1988, du permis AM, un permis équivalent au Brevet de Sécurité Routière. Il suffit pour cela de suivre une formation de 7 heures.


La voiturette est un véhicule qui ne doit pas excéder 45 km/h. Un débridage de celle-ci est infraction pénale qui peut entraîner 2 ans de prison et une amende de 30 000 euros. Le poids maximal de cette voiture ne doit pas excéder 350 kg tandis que sa cylindrée ne peut être supérieure à 50 cm3. Autrefois reconnaissable entre mille, la voiture sans permis a subi un lifting, il est aujourd'hui possible de la confondre avec une mini citadine.

Dans le cadre d'une suspension ou d'une annulation de permis, il est, de manière générale, autorisé de conduire une voiturette. Cela représente une alternative pour les conducteurs sanctionnés qui ont besoin d'un véhicule pour se déplacer, notamment pour aller au travail. Le plus difficile sera de trouver une assurance auto car en perdant votre permis, cela veut dire que vous représentez plus de risque pour l'assureur. Toutefois, dans le cadre d'une suspension, il est parfois possible d'obtenir un permis blanc. Cela consiste à pouvoir effectuer les trajets domicile-travail lorsque le juge estime que la suspension du permis peut être préjudiciable et entraîner une perte d'emploi.

Attention toutefois, si l'automobiliste a commis une infraction grave, le juge peut décider que l'automobiliste ne peut conduire aucun véhicule, quel qu'il soit. Ainsi, même la conduite d'une voiture sans permis ne sera pas autorisée.