assurance véhicule

On sait que l'assurance jeunes conducteurs est plus chère que l'assurance pour les plus âgés sans que cela soit remis en cause. Mais quant à cette règle qui veut que les hommes aient une cotisation de base plus élevée que les femmes… D'aucuns crient à l'injustice et à la discrimination, mais la réalité est ailleurs. Explications de cet état des choses si souvent critiqué par les hommes.

Assurance véhicule : inégalitaire ?

Dans l'imaginaire collectif, depuis Manuel Fangio jusqu'à Sébastien Loeb, les rois du volant ont toujours été les hommes. Et pourtant, à profil équivalent, la prime automobile d'un garçon peut s'élever du simple au double de celui d'une fille ! Les facteurs habituels de l'âge, de la distance à parcourir jusqu'au lieu de travail, du modèle de la voiture ou du nombre d'accidents et de contraventions ne sont pas considérés comme discriminants, mais celui du sexe soulève toujours des quantités de critiques. Sont-elles fondées pour autant ?


Si on accepte la pertinence statistique des autres critères de distinctions entre assurés, pourquoi nier l'éclatante vérité ? Les femmes sont plus prudentes que les hommes au volant de leurs véhicules, et elle présentent moins de risques d'accident que les hommes. Les chiffres parlent d'eux-mêmes : par exemple, la National Highway Traffic Safety Administration démontre qu'en 2009 aux États-Unis, 70% des personnes impliquées dans un accident de la route étaient de sexe masculin, et que le risque de mourir sur la route était supérieur de 250% pour un homme que pour une femme. Une compagnie d'assurance qui effectue ce calcul  est donc parfaitement logique.

Assurance véhicule : même tarifs en 2013

Quelles que soit la pertinence de ce traitement par genre, une chose est sûre : à partir du 21 décembre 2012, toute distinction sera interdite pour les assureurs autos. En émettant la directive européenne 2004/113/CE sur l'égalité du traitement hommes/femmes, la Cour de Justice de l'Union Européenne a tranché en faveur de la fin des privilèges pour ces dames dans le domaine des assurances de voitures.

En France, cette modification aura des répercussions pour les assurées féminines, qui verront le prix de leurs cotisations augmenter sensiblement, tandis que les jeunes conducteurs les plus téméraires auront vraisemblablement plus de mal à trouver un assureur pour leurs automobiles, même si les primes masculines devraient dans l'ensemble baisser. Selon les circonstances, cette mesure pourrait bien nuire aux deux sexes.


Assurance véhicule et autres assurances : même combat

Cette mesure prise au niveau européen ne concerne pas que l'assurance auto, car l'assurance vie, l'assurance décès et l'assurance dépendance intègrent également à leurs calculs le sexe du client. Mais les femmes vivant plus longtemps que les hommes, ce sont à ce moment-là les hommes qui payeront plus cher.

Nous assisterons donc à un rééquilibrage des primes, ainsi qu'à un changement de la répartition des cotisations sur les différents secteurs de l'assurance en 2013, dans des proportions pour l'instant imprévisibles.