Un Code de la route strict 

C'est l'article R412-30 du Code de la route qui fait foi en matière de respect du feu rouge : "Tout conducteur doit marquer l'arrêt absolu devant un feu de signalisation rouge, fixe ou clignotant". Ainsi, griller un feu rouge est infraction routière qui entraîne une contravention de 4e classe. Malgré cela, c'est la 5e infraction la plus constatée en France. Plus de 200 000 infractions par an sont recensées. Pour dissuader les conducteurs, au-delà de l'amende feu rouge et des sanctions liées, il existe aujourd'hui des radars feu rouge.

Amende feu rouge : combien allez-vous payer ?

Cette infraction de 4e classe engendre une amende feu rouge de 135 €. Celle-ci est minorée à 90 € si vous payez dans les 15 jours et majorée à 375 € au bout de 45 jours. Cette amende feu rouge est assortie d'un retrait de 4 points sur votre permis de conduire.


Bon à savoir : dans le cadre d'un permis de conduire probatoire, toute infraction entraînant une perte de points supérieure à 3 engendre l'obligation de suivre un stage de récupération de points dans un délai de 4 mois. 

Griller un feu rouge sans avoir d'amende

Sachez qu'il est possible de dépasser un feu rouge sans être sanctionné. Ce sera le cas si vous pouvez prouver que la police, les pompiers ou encore le SAMU étaient derrière vous, sirène allumée, et qu'il était nécessaire de les laisser passer.

Amende feu rouge : contestation

Si vous avez été flashé par un radar feu rouge, il est tout à fait possible de contester. Cela dit, il vous faudra une bonne raison puisque le système détecte un premier franchissement de ligne, la ligne d'effet. Ensuite seulement, si vous ne vous arrêtez pas au feu rouge, le radar joue son rôle.

Vous disposez de 15 jours à la date d'envoi de l'amende feu rouge pour contester. Il vous suffit de remplir le formulaire de réclamation joint à votre amende et de l'envoyer à l'adresse indiquée dessus.

Amende feu rouge : quelle conséquence sur votre assurance auto ?

En théorie, il n'y a pas de lien de cause à effet. Sauf en cas d'accident. Si le fait de griller un feu rouge engendre un sinistre avec des dommages corporels ou matériels causés à un tiers, votre compagnie d'assurance auto, si cela est indiqué dans les conditions particulières, peut tout à fait ne pas vous indemniser. En effet, elle considérera que le sinistre est de votre fait et qu'il est lié à un non respect du Code de la route qui dicte les règles fondamentales de la conduite. Si votre assurance auto ne prend pas en charge le sinistre, c'est vous qui devrez indemniser la victime. Si cela n'est pas possible pour vous, la victime peut se retourner, en cas de dommages corporels, vers le fonds de garantie des assurances obligatoires, FGAO. Toutefois, cette dernière, après indemnisation, se retournera contre le responsable du sinistre. Dans tous les cas, utilisez un comparateur assurance auto afin d'avoir les garanties nécessaires à vos besoins.

Quid du feu orange ?

Si l'on parle toujours de l'amende feu rouge, sachez qu'à moins de prouver que l'arrêt au feu orange constituait un danger pour les autres usagers de la route, vous devez également vous arrêter. Dans le cas contraire, vous encourez une amende de 35 €.