Le classement 2021 des voitures les plus volées en 2020

1 – DS 7 Crossback

2 – Renault Megane RS

3 – Renault Clio IV

4 – Renault Megane 4

5 – Smart Fortwo

6 – BMW X6

7 – DS 3

8 – DS 5

9 – Mercedes CLA

10 – Toyota C-HR

11 – Peugeot 208

12 – Mercedes GLE

13 – Renault Twingo 1

14 – Renault Talisman

15 – Peugeot 3008

16 – BMW X5

17 – BMW Série 3

18 – Renault Mégane 3

19 – Volkswagen Golf GTI

20 – Audi A7 Sportback

La première place est occupée par le DS 7 Crossback. Selon le classement du magazine Auto Plus, les voitures françaises ont la cote auprès des voleurs. En effet, les 4 premières voitures les plus dérobées en France sont des marques Renault ou Citroën. Si elles sont sur le podium, les deux marques comptent chacune 3 véhicules dans le top 10.


Au-delà de ce palmarès, certains faits divers font apparaître que les voleurs s'intéressent parfois à un type de véhicule précis. En 2019, en région parisienne, des voleurs s'étaient spécialisés dans le vol de Range Rover, un SUV de la marque Land Rover. Il s'agissait ici d'un trafic de Range Rover Land Rover, où les véhicules étaient acheminés vers la Belgique. En clair, si votre véhicule ne figure pas au podium du classement ou même dans la liste des 20 véhicules les plus volés, cela ne signifie pas que vous êtes en parfaite sécurité. Votre voiture peut intéresser pour le recel de véhicules ou simplement pour la revente de pièces détachées. Cabriolet, berline, citadine, tout véhicule peut intéresser les voleurs.

La technique des voleurs de voiture au XXIe siècle

Les techniques de vol des automobiles ont beaucoup évolué. Auparavant, les voleurs crochetaient la serrure et parvenaient à faire démarrer la voiture en trafiquant les fils. Aujourd'hui, avec des véhicules dotés d'une technologie très avancée, la démarche est différente. Le vol par effraction se réalise de manière électronique. On parle de mouse jacking. Le piratage de clé est utilisé pour 75 % des véhicules dérobés. Les malfrats s'équipent d'un boîtier qui permet de pirater des véhicules de toutes les marques (Range Rover, Ford, Kia, Volvo, Alfa Roméo, Ferrari, Renault, Peugeot, Citroën, etc.) et de fragiliser le système de verrouillage.

Si la technologie se met au service des voleurs d'automobiles, il apparaît que voler une voiture s'avère parfois très simple. En cause : des systèmes de sécurité défaillants. La DS3 Crossback, par exemple, présente un système de verrouillage si peu protégé qu'elle peut être ouverte en 30 secondes seulement.


Les solutions pour limiter les risques de vol de voiture

Il existe aujourd'hui un boîtier qui se fixe à la prise OBD de votre voiture. Il a une fonction d'antivol dans la mesure où il rend la prise OBD muette. Dans ce cas, les voleurs ne peuvent accéder aux données de votre voiture et il est alors moins facile de voler un véhicule.

Voitures volées : comment être parfaitement indemnisé ?

Le risque zéro n'existe pas. Malgré toutes vos précautions contre le vol, voler une voiture reste parfois un jeu d'enfant pour les malfaiteurs. Un contrat d'assurance auto s'impose donc. Si cela ne fait pas reculer le voleur de voiture, vous pourrez au moins espérer une indemnisation.

Lorsque vous souscrivez un contrat d'assurance, selon la formule choisie, vous pouvez bénéficier de la garantie vol et tentative de vol (ainsi que le vandalisme). C'est elle qui viendra vous accompagner en cas de sinistre.

Si vous souscrivez une assurance auto au tiers, vous n'êtes pas assuré contre le vol de voiture. Ce n'est qu'à partir de la formule au tiers complémentaire que vous pouvez espérer être couvert contre le vol.

Aussi, que vous ayez acheté une voiture neuve ou une voiture d'occasion, il est préférable de souscrire une formule protectrice pour vous garantir contre le vol du véhicule.


Véhicule volé : que faire ?

Si vous êtes victime d'un vol de véhicule, vous devez en premier lieu effectuer une déclaration de vol au commissariat ou à la gendarmerie. Celle-ci vous remettra un dépôt de plainte que vous devrez communiquer à votre assureur. Vous disposerez, dès lors, de 5 jours ouvrés pour prévenir votre compagnie d'assurances auto.

Votre assureur prendra alors en charge votre dossier et procédera à l'indemnisation au regard des conditions de votre contrat. La prise en charge sera aussi différente selon les contextes pour les assurés.

Votre véhicule est retrouvé

L'assurance va vous indemniser pour les frais de récupération du véhicule. Elle va aussi prendre en charge les réparations si cela est envisageable (pièces auto et main-d'œuvre).

Attention, vous pouvez être amené à payer une franchise.

Votre véhicule n'est pas retrouvé

Les compagnies d'assurances auto considèrent qu'un véhicule est perdu lorsqu'il n'est pas retrouvé dans les 30 jours. Si la voiture n'a pas été retrouvée au terme de ce délai, votre assureur peut alors vous rembourser votre voiture volée à hauteur de sa valeur. Plusieurs valeurs sont alors prises en considération, selon votre contrat :

  • la valeur vénale ;
  • la valeur de remplacement à dire d'expert ;
  • la valeur à neuf.

Votre véhicule est retrouvé après l'indemnisation

Si la voiture est retrouvée après l'indemnisation, deux solutions vous seront proposées :

  • vous conservez le montant de l'indemnisation et laissez votre véhicule à l'assurance ;
  • vous reprenez votre voiture et reversez l'indemnisation perçue.

Comparer pour trouver la meilleure assurance auto contre le vol de voiture

Tentatives de vol, trafic de voitures volées, le nombre de véhicules volés est chaque année très important, qu'il s'agisse de véhicules neufs ou de véhicules d'occasion. Si votre véhicule a été volé, il est préférable d'être assuré.


Toutefois, beaucoup souscrivent uniquement une assurance au tiers qui ne protège pas contre le vol des voitures. Ils recherchent des garanties pas chères et en oublient que les voitures sont faciles à voler. Porter plainte ne suffit pas. La plupart des voleurs n'étant pas retrouvés, c'est votre garantie vol qui va venir vous accompagner financièrement.

Que vous ayez une Fiesta, Dacia, Aircross, Scénic, Picasso ou Rover Sport, songez à souscrire, a minima, une assurance au tiers complémentaire. Pour faire des économies, utilisez un comparateur d'assurances. À garanties égales, vous trouverez une offre moins chère.