Qu'est-ce que le covoiturage ?

Le covoiturage est une pratique qui consiste à se déplacer avec son véhicule en le partageant avec d'autres personnes qui prennent peu ou prou le même chemin. Les covoitureurs ne se connaissent pas nécessairement, mais partagent une ambition commune : réaliser des économies sur leur trajet et gagner en confort.

Le covoiturage peut se pratiquer sur longue distance. Lorsqu'au prix de l'essence doit s'ajouter le prix des péages, un voyage en voiture peut très vite s'avérer onéreux. Cette pratique permet de limiter les frais en les partageants avec d'autres personnes intéressées par le trajet emprunté par le conducteur. Pour le passager, c'est aussi une belle aubaine puisqu'il n'a pas besoin de prendre son véhicule et réalise ainsi d'importantes économies.


Mais le covoiturage se pratique également de manière très fréquente au quotidien. Les actifs sont nombreux à prendre chaque jour, à des horaires assez similaires, la même route. Pourquoi donc prendre chacun sa voiture ? D'une part, là encore le covoiturage permet de limiter ses frais de route. D'autre part cela facilite le stationnement. Imaginons 4 collègues partageant la même voiture et travaillant en ville sans parking dans leur entreprise. Avec trois voitures de moins à garer, le gain de temps est majeur pour trouver une place. De plus, le covoiturage permet de limiter l'usure de son véhicule et de retarder les frais de réparations qui atteignent parfois d'importants montants.

Bien sûr, le covoiturage est également plébiscité par les conducteurs soucieux de préserver l'environnement. Une voiture pour trois ou quatre personnes permet de limiter les gaz toxiques émis et donc la pollution. Mais cette pratique permet aussi de créer du lien social. Le temps d'un long trajet ou pour aller au travail, cela permet de rencontrer des personnes que l'on n'aurait peut-être jamais croisées. Parfois, même, des covoitureurs découvrent qu'ils travaillent dans la même entreprise.

Le covoiturage est aujourd'hui en vogue et se pratique très aisément grâce à la création de diverses plateformes telles que Bla Bla Car pour ne citer qu'elle. C'est simple puisque le conducteur se connecte à son compte et ajoute son trajet ainsi que son heure de départ et le prix fixé pour le trajet. Pour un covoitureur, il suffit de réserver ce trajet et de se rendre au point de rendez-vous. Il est même possible de payer directement sur le site. Ensuite, chacun peut donner son avis sur l'autre ce qui permet d'orienter les autres utilisateurs. Par exemple, un passager peu loquace pourra choisir un conducteur qui lui correspond.


Pourquoi choisir le covoiturage ?

Commençons par l'aspect financier qui est naturellement déterminant au moment de choisir cette solution. Rappelons que le covoiturage est une pratique qui consiste à partager un véhicule et les frais de transport pour un trajet déterminé. Dans ce cadre, le conducteur n'a pas le droit de réaliser un bénéfice. L'idée est donc de partager les frais en fonction du nombre de personnes dans la voiture. Plus il y a de covoitureurs, moins le trajet est cher. Les frais à partager sont les frais d'essence et le péage. Toutefois, certains choisissent d'appliquer le barème kilométrique en vigueur afin de prendre en compte également l'usure du véhicule. De plus, l'économie se ressent au niveau de l'entretien et des réparations de votre véhicule. En ne le prenant qu'une semaine sur deux ou trois par exemple, vous allez pouvoir repousser votre prochaine révision, mais aussi des réparations plus couteuses comme un changement de courroie.

Faire du covoiturage permet également de gagner du temps pour aller travailler. Si vous habitez en campagne et que vous devez prendre le car pour vous rendre en ville, les arrêts répétés allongent le temps de trajet. Trouver une personne qui travaille dans la même entreprise que vous ou qui se rend non loin de votre lieu de travail permet ainsi de se rendre plus vite à destination. Faire du covoiturage permet aussi de gagner du temps pour se garer. Si tout le monde pratiquait cela, il y aurait beaucoup plus de places disponibles en ville.

Ensuite, le covoiturage est une pratique qui permet à chacun de réduire son bilan carbone. Chaque jour, des millions de Français prennent leur voiture, or nombre d'entre eux parcourent peu ou prou le même trajet et ce, à la même heure. Il est dommage de prendre plusieurs véhicules alors qu'il est possible de se regrouper. Des aires de covoiturage voient le jour un peu partout, il est très facile de rejoindre ses covoitureurs et de finir le trajet ensemble.


Enfin, opter pour le covoiturage permet de faire des rencontres. A l'heure d'une digitalisation massive où on ne prend plus le temps de partager physiquement et de rencontrer de nouvelles personnes, cette pratique a l'avantage de recréer du lien social entre des personnes qui ne se seraient jamais rencontrées. Pour des courts ou des longs trajets, le covoiturage redonne un peu d'humanité au transport individuel.

Faire du covoiturage quand on est mineur

Si, en tant qu'adulte, faire du covoiturage ne pose pas de question, il en est autrement lorsqu'il s'agit de mineurs. En effet, si vous devez confier votre enfant à un inconnu, mieux vaut s'assurer qu'il sera en parfaite sécurité.

Le covoiturage pour les enfants est une pratique qui se développe massivement. Lorsque les parents travaillent et qu'ils n'ont pas des horaires compatibles avec le planning de leurs enfants, il est indispensable de trouver des solutions. Le covoiturage peut ainsi servir à la fois pour emmener son enfant à l'école ou l'accompagner pour se rendre sur le lieu de ses loisirs (sport, musique, etc.). Certains parents se connaissent déjà pour s'être croisés devant l'école ou lors d'activités culturelles et sportives, il leur est donc aisé de trouver des solutions entre eux. Mais d'autres, parce qu'ils arrivent dans une région où ils ne connaissent personne ou parce qu'ils n'ont jamais pu accompagner leurs enfants, doivent trouver ses solutions.


Le covoiturage est également très utile lorsque les parents veulent envoyer leur enfant loin d'eux pour aller passer des vacances dans la famille par exemple. Prendre le train ou l'avion serait trop couteux, il est préférable d'opter pour une solution économique telle que le covoiturage.

En matière de covoiturage pour enfant, il existe plusieurs solutions. La première est d'opter pour les plateformes les plus connues en la matière à l'image de Blablacar. Celle-ci a mis en place une solution qui impose aux parents de délivrer une lettre d'autorisation pour transport de mineur en covoiturage. En parallèle, des plateformes consacrées uniquement aux enfants ont été mises en place à l'image de Kid Mouv' ou Zouzoucar. L'objectif est de pouvoir mettre en relation simplement des parents qui ne se connaissent pas et qui peuvent se dépanner selon leur planning pour emmener leurs enfants à l'école, à la piscine, au gymnase, etc. Kid Mouv' a mis en place un système de confiance qui permet de trouver des parents dont les enfants sont à la même école ou des personnes dont le profil a été certifié. Ainsi le site demande certains documents afin de pouvoir les identifier et s'assurer que les petits seront entre de bonnes mains. A noter qu'il est également possible de trouver des parents pour accompagner les enfants à pied et pas uniquement en voiture.

Comment gérer un covoiturage (prix, frais, etc.) ?

Le covoiturage est une pratique qui consiste pour un conducteur à partager les frais avec ses passagers. En effet, rappelons que cette solution permet à chacun d'optimiser son budget en divisant les frais d'essence et de péage. Attention : le covoiturage ne peut en aucun cas être un moyen, pour le conducteur, de réaliser un bénéfice. Non seulement cela est condamnable, mais, en cas d'accident, s'il est avéré que le conducteur a gagné de l'argent grâce au covoiturage, l'assurance auto pourrait ne pas procéder à l'indemnisation, considérant qu'elle ne connaissait pas le risque à assurer.


De plus, le statut de particulier réalisant un transport privé peut alors être requalifié, le conducteur devra ainsi disposer d'une responsabilité civile professionnelle et payer des charges en fonction de ses gains.

Pour information, voici le texte de loi concernant le covoiturage à savoir l'article L3132-1 du Code des Transports. Selon celui-ci, le covoiturage est considéré "comme l'utilisation en commun d'un véhicule terrestre à moteur par un conducteur et un ou plusieurs passagers, effectuée à titre non onéreux, excepté le partage des frais, dans le cadre d'un déplacement, que le conducteur effectue pour son propre compte. Leur mise en relation à cette fin, peut être effectuée à titre onéreux et n'est pas soumise à la réglementation sur le transport".

Le calcul du prix d'un trajet doit donc être réalisé au plus juste. Aujourd'hui, vous êtes aidé par les plateformes de covoiturage à l'image de la Roue Verte qui, lorsqu'un conducteur saisit un trajet, propose une estimation. Cela vous donne une première idée. Toutefois, vous pouvez simplement appliquer votre propre calcul, dès lors que vous ne proposez pas un prix exagéré et que vous ne faites pas de bénéfice.

En matière de covoiturage, il est de coutume de prendre en compte le barème kilométrique publié chaque année. Prenons un exemple simple. Vous faites un trajet Paris-Marseille avec 4 passagers. Ce trajet représente environ 775 km. Votre voiture est un véhicule de 7 chevaux. Le barème est donc de 0,595 € par kilomètre. Le coût est alors de 461 €. A cela s'ajoute le péage soit 59,50 € pour un total de 520 €. Si vous divisez ce montant par le nombre personnes dans la voiture, chaque passager devra s'acquitter de 104 €. Ceci est le tarif maximal applicable. Vous pouvez également ne pas compter l'usure de la voiture et simplement prendre en compte les frais réels d'essence ainsi que le péage. Une solution qui devrait d'ailleurs vous permettre de trouver plus facilement des covoitureurs si vous souhaitez rentabiliser votre trajet.


Pour certains covoitureurs, nul besoin de réaliser des calculs scientifiques. En effet, dans le cadre d'un trajet domicile-travail réalisé chaque jour et ce, tout au long de l'année, il n'est pas toujours utile de partager les frais. Ainsi, certains font le choix tout simplement d'alterner les voitures et les conducteurs. Un jour sur deux, une semaine sur deux, qu'importe, l'objectif est de répartir équitablement la conduite afin de réduire ses frais de transport.

Le covoiturage est une pratique devenue incontournable pour beaucoup. Pour le quotidien ou pour traverser la France parce que les passagers n'ont pas le permis de conduire ou parce qu'ils souhaitent réaliser des économies, le covoiturage s'impose. Il limite d'autre part les problèmes de stationnement et permet de réduire la pollution due aux véhicules qui circulent, notamment en ville où l'on atteint parfois des pics de pollution. Si le conducteur est bien assuré, même avec une simple assurance auto au tiers, les passagers peuvent voyager sereins, les dommages corporels et matériels seront pris en charge. Nous conseillons bien sûr de vérifier auprès du conducteur s'il est bien titulaire du permis de conduire et d'une assurance. Quant aux frais, les passagers sont invités à comparer les prix voire à réaliser eux-mêmes un calcul afin de s'assurer que le conducteur ne réalise pas de bénéfice sur le trajet effectué.

Avantages et Inconvénients à connaître avant de vous lancer dans le covoiturage

Faire du covoiturage offre son lot d'avantages comme nous avons pu l'évoquer auparavant. En effet, cette pratique invite à avoir un comportement plus responsable en faveur de l'environnement en diminuant sensiblement son empreinte carbone. D'autre part, cela permet de réaliser de substantielles économies en partageant les frais et, dans le cadre d'un trajet quotidien domicile-travail, de réduire l'usure de son véhicule et de limiter les frais d'entretien. Offrant un gain de temps précieux, le covoiturage permet enfin de faire des rencontres et de découvrir des personnes venues d'horizons totalement différents.


Mais naturellement, comme nombre de pratiques, le covoiturage n'offre pas que des avantages et présente aussi son lot d'inconvénients. Pour les conducteurs, même en passant par des plateformes, il n'est pas improbable que le covoitureur annule le trajet. Or cela peut être pénalisant si personne ne partage les frais et que le conducteur comptait sur cela pour faire son voyage. Prenons quelques exemples pour comprendre l'incidence que cela a sur le conducteur. Chez Blablacar, si un passager souhaite annuler sa réservation plus de 24 heures avant le trajet qu'il a réservé, il est remboursé. Moins de 24 heures avant le trajet, il est remboursé de 50 % du montant versé. S'il ne se présente pas le jour du départ, il n'est pas remboursé. Aussi, si un passager annule deux jours avant, le conducteur n'aura aucun versement et devra trouver en urgence un autre passager pour partager les frais. Chez ID Vroom, là encore il est stipulé que le conducteur recevra 50 % du prix si l'annulation a lieu dans les 24 heures qui précèdent le départ. En revanche, rien n'indique un remboursement complet s'il ne se présente pas au rendez-vous.

L'autre inconvénient majeur du covoiturage est qu'on ne sait pas avec qui on va faire un trajet. Certes, les plateformes permettent aujourd'hui de donner des avis, mais qu'en est-il d'un nouvel inscrit sur la plateforme avec qui personne n'a encore voyagé ? C'est un peu la roulette russe dans ce cas. Pour le conducteur, le risque est de tomber sur une personne peu aimable, sur quelqu'un qui n'est pas en accord avec ses choix musicaux, bref, qui va faire que le trajet va être particulièrement long et pénible. Mais le passager n'est pas en reste. En effet, il va tout de même monter aux côtés d'un inconnu, difficile de connaître sa conduite. Partager un trajet de plusieurs centaines de kilomètres avec un conducteur qui a une conduite sportive et qui dépasse allègrement les limitations de vitesse n'est pas très engageant. A l'inverse, mieux vaut ne pas tomber sur quelqu'un qui prend le temps d'admirer les paysages si l'on est pressé.

La ponctualité peut également être un problème. Imaginez que vous devez vous rendre à l'aéroport et que votre conducteur ou votre passager n'arrive pas à l'heure. Le risque de rater votre avion est majeur. Renseignez-vous avant tout auprès de la plateforme que vous avez sélectionnée pour savoir comment cela se passe et si le fait, en tant que conducteur, de ne pas attendre un passager en retard, peut engendrer des frais.


Choisir un contrat d'assurance quand on fait du covoiturage

Lorsque l'on fait du covoiturage, le but est de partager les frais. Il n'y a pas d'objectif commercial, d'ailleurs le conducteur de la voiture ne doit pas faire du profit avec cette pratique. Le covoiturage peut se réaliser au quotidien avec des collègues de travail ou des personnes qui habitent et travaillent non loin les unes des autres. L'idée est de pouvoir, soit utiliser toujours la même voiture et partager les frais, soit alterner une semaine sur deux par exemple. Dans le cadre d'un voyage longue distance, là encore l'objectif est de partager les frais. Le covoiturage est une pratique beaucoup moins onéreuse qu'un billet de train ou d'avion.

Contrairement à l'autopartage, l'idée est donc ici de réduire son budget déplacement. Ainsi, il n'existe en réalité pas d'assurance auto spécifique dans ce cadre. Simplement, le conducteur doit assurer son véhicule a minima avec une assurance au tiers, libre à lui, selon sa voiture et les trajets effectués, de choisir une garantie plus importante et notamment une assurance auto tous risques. La garantie responsabilité couvre les passagers du véhicule, ils seront donc protégés en cas d'accident.

Toutefois, deux choses sont à vérifier. Vous devez tout d'abord vous assurer que votre contrat d'assurance auto, si vous emmenez chaque jour des collègues au travail, couvre bien le trajet domicile-travail. Au moment de souscrire une assurance pour votre véhicule, votre assureur vous demandera quoi qu'il en soit la nature de vos déplacements afin d'adapter la garantie et la prime. Ensuite, songez à vous assurer en cas de prêt de volant. En effet, dans le cadre d'un long trajet par exemple, vous pouvez tout à fait changer de conducteur pour éviter la fatigue. Toutefois, il est impératif de vérifier votre contrat d'assurance afin de savoir s'il existe une clause de conduite exclusive ou si le prêt occasionnel du volant est autorisé.


Bon à savoir : comme évoqué précédemment, il n'est pas autorisé de faire du bénéfice avec le covoiturage. En cas de sinistre, votre assurance auto pourrait ne pas vous couvrir si vous sortiez du cadre du covoiturage classique qui consiste à partager les frais. Le plus simple est de se baser sur le barème kilométrique publié chaque année et de partager, le cas échéant, le prix du péage.

Les précautions à prendre pour co-voiturer serein

Le covoiturage n'est pas une pratique sans risque, il semble donc essentiel de se prémunir, que l'on soit passager ou conducteur.

Commençons par le conducteur. Afin de voyager sereinement, il est conseillé de s'adresser à des plateformes reconnues pour le covoiturage. En effet, des avis sont publiés sur les passagers, cela permet d'en savoir plus sur ces personnes, mais aussi de s'assurer qu'elles sont sérieuses. En effet, en passant par des sites sans avis, vous pouvez vous faire poser un lapin, ce qui serait dommage si vous comptiez sur le partage de frais. Sur des sites tels que Blablacar, c'est plus compliqué dans la mesure où le passager doit régler son trajet en ligne, cela vous assure donc d'être payé quoi qu'il arrive.

En tant que conducteur, il vous sera demandé de présenter votre permis de conduire. Attention, ne l'envoyez pas par internet, préférez le présenter le jour du trajet. Pourquoi ? Tout simplement parce que ce document peut être falsifié et vous pourriez être victime d'une usurpation d'identité. Sans être trop paranoïaque, il est tout de même préférable de faire preuve de prudence dans la mesure où vous ne savez pas à qui vous avez affaire.


Enfin, si vous n'avez pas confiance en les personnes partageant votre véhicule, ne leur confiez pas votre volant. Même si vous bénéficiez d'une assurance autorisant le prêt de véhicule, selon votre garantie, l'indemnisation pourrait être en deçà de votre espérances. Attention également. Selon votre assurance, la franchise pourrait être plus importante si vous prêtez votre véhicule à un jeune conducteur, à savoir à un conducteur titulaire du permis de conduire depuis moins de 3 ans.

Si vous êtes une femme, là encore, Blablacar, pour ne pas la citer, est une plateforme qui vous rassure en vous proposant des trajets entre femmes. Encore une fois, vous ne connaissez pas les personnes que vous allez emmener avec vous et certaines femmes ne se sentent pas rassurées en compagnie d'hommes inconnus, cette option est donc tout à fait appréciable.

Abordons à présent le covoiturage côté passager. Si vous souhaitez maîtriser votre budget transport et faire appel au covoiturage, là encore passer par une plateforme est essentiel. En effet, cette fois, vous ne contrôlez pas ce qui se passe et devez faire confiance à un conducteur inconnu. Les avis partagés sur une plateforme permettent d'en savoir plus sur lui, sur sa manière de conduire, s'il a une conduite souple ou sportive, s'il a un comportement dangereux, etc. Il en va de votre sécurité, mieux vaut, là encore, prendre quelques précautions.


Si vous faites le choix du covoiturage, songez également à vous assurer que le conducteur est totalement en règle. Avant de monter dans la voiture, demandez-lui son permis de conduire. Demandez-lui également ses documents d'assurance auto afin de savoir si vous serez protégé en cas d'accident.

Quelle plateforme de covoiturage choisir ?

Il existe à ce jour différentes plateformes de covoiturage, le niveau de prestations évoluant sensiblement de l'une à l'autre. Lorsque l'on aborde le sujet du covoiturage, impossible de ne pas citer Blablacar. Pionnière en la matière, elle a été fondée en 2004 et se nommait alors covoiturage.fr. Aujourd'hui, c'est tout simplement le leader mondial de la mise en relation des conducteurs et des passagers.

Le concept est simple puisqu'il suffit de s'inscrire et de proposer, en tant que conducteur, un trajet. Il est possible d'ajouter des étapes. Le lieu de rendez-vous est fixé ainsi que le tarif pour le trajet. De plus, le conducteur peut indiquer le nombre de places disponibles, celui-ci sera actualisé dès lors qu'un passager optera pour ce trajet.

Pour les passagers, là encore c'est très simple puisqu'il suffit de choisir un lieu de départ, un lieu d'arrivée et une date. La liste des conducteurs effectuant ce trajet à la date indiquée apparaît. Il est ainsi possible de consulter les prix et le nombre de places restantes.


Les conducteurs et les passagers ont la possibilité de donner des avis. Cela est très pratique lorsque l'on voyage avec des inconnus. Vous saurez alors si vous avez affaire à une personne ponctuelle ou non, si elle est plutôt loquace ou plutôt discrète, etc. Mieux vaut se renseigner avant de partir, surtout lorsqu'il s'agit de faire un long trajet à travers la France.

Cette plateforme dispose d'une application mobile et offre la possibilité de payer en ligne. Certes, elle prélève des commissions assez élevées, mais le nombre d'inscrits sur le site assure de trouver un conducteur ou un passager assez aisément.

Parmi les autres plateformes disponibles sur le marché du covoiturage, citons IDVroom qui se positionne principalement sur les trajets quotidiens de courte distance. Elle a ainsi choisi de s'adresser aux actifs qui cherchent à partager un trajet domicile-travail, mais aussi aux étudiants et même aux activités de loisirs. Elle aussi offre la possibilité de payer en ligne. Là encore les utilisateurs peuvent noter le conducteur ou les passagers, un facteur essentiel qui permet de partir en confiance.

La plateforme laroueverte.com séduit par le fait qu'elle est gratuite. Pas de commissions, les passagers auront simplement à régler leur trajet au conducteur. Le site annonce que c'est sur le covoiturage pour les entreprises et les collectivités qu'elle parvient à assurer sa rentabilité.

Citons également covoiturage-libre.fr qui adopte un autre concept. Certes, cette plateforme est gratuite, mais il vous est demandé en échange d'utiliser le moteur de recherche Lilo et de donner vos gouttes d'eau. Cette association à but non lucratif propose le même principe de base avec un prix affiché pour chaque trajet et le nombre de places disponibles. En revanche le site va moins loin et ne propose pas d'avis.