Qu'est-ce que la garantie constructeur ?

Lorsque vous achetez une voiture neuve, celle-ci bénéficie toujours d'une garantie constructeur. C'est comme lorsque vous faites construire une maison. Le constructeur s'engage sur une certaine période afin de prendre en charge vos réparations en cas de problème. La garantie constructeur a pour vocation de protéger l'acheteur contre d'éventuels vices cachés.

Si la voiture n'est pas conforme a ce qui a été évoqué au moment de la vente, si elle s'avère dangereuse ou est impropre à son utilisation, alors la garantie constructeur entre en jeu.

Combien de temps la garantie constructeur dure-t-elle ?

Cela dépend des constructeurs. De manière générale, la garantie constructeur dure 2 ans. Pour autant, certains fabricants, sûrs de la qualité de leurs véhicules et désireux de mettre en place une démarche commerciale attractive pour les clients, ont choisi de prolonger cette garantie.


Ainsi, Kia se vante de proposer une garantie constructeur de 7 ans. Dacia propose une garantie de 3 ans, tandis que certains constructeurs japonais garantissent leurs véhicules de 3 à 5 ans. Hyundai a opté pour une garantie constructeur de 5 ans.

Attention toutefois. Ces garanties plus longues sont souvent limitées. Par exemple, Dacia propose 3 ans et 100 000 km. Kia garantit ses voitures 7 ans ou 150 000 kilomètres. Cela dit, cela représente respectivement 33 000 et 21 428 km par an, ce qui est tout à fait raisonnable.

Quid de l'extension de garantie du constructeur ?

Si la garantie constructeur est offerte, sachez qu'il est possible de souscrire à une extension de garantie. Certes payante, cette extension peut vous protéger durant quelques années supplémentaires et vous éviter des dépenses importantes. Celle-ci couvre tous les défauts et vous coûte entre 300 et 500 € par an.

Bon à savoir : une fois de plus, le constructeur peut indiquer un kilométrage maximal pour la souscription d'une extension de la garantie.

Quid de la garantie constructeur en cas de revente ?

Là encore, on retrouve des similitudes avec l'immobilier et la garantie décennale par exemple. Cette garantie assure un bien. Ainsi, si vous avez une garantie constructeur de 4 ans et que vous vendez au bout de trois ans, le nouvel acheteur pourra en bénéficier durant un an. C'est un point important à vérifier lorsque vous achetez un véhicule.


Que couvre cette garantie ?

Voilà un point important à aborder si vous souhaitez tout savoir de la garantie constructeur. En effet, ce sont les garanties spécifiques proposées qui sont importantes pour savoir quand la faire jouer et de quelle manière vous êtes protégé.

La garantie constructeur couvre toutes les pièces de votre voiture (en dehors des pièces d'usure à l'image des pneus, des filtres, etc.). Elle protège également en cas de détérioration des matériaux plastiques et textiles.

Pour des pièces telles que les plaquettes ou les disques de freins, la garantie constructeur pourra jouer uniquement s'il est prouvé que l'usure est prématurée et que cela n'est pas lié à un défaut d'usage.

Quelles obligations pour le propriétaire du véhicule ?

Ce n'est pas parce que votre constructeur vous propose une garantie que vous serez nécessairement indemnisé. En effet, si vous pouvez faire votre entretien où vous le souhaitez, vous devez pouvoir prouver que cet entretien a bien été réalisé et que cela a été fait dans les temps. En effet, le constructeur propose un calendrier d'entretien. Si vous devez faire une vidange au bout de 40 000 km et que vous ne la faites qu'au bout de 80 000 km, le défaut d'entretien sera retenu et la garantie pourra ne pas fonctionner.


Comment faire jouer la garantie constructeur ?

Si votre véhicule est toujours sous garantie et que vous devez faire jouer votre garantie constructeur, voici comment procéder.

Vérifiez tout d'abord si votre problème ne fait pas l'objet d'une exclusion (pièces non couvertes, usage anormal du véhicule, etc.) et si vous avez respecté le calendrier d'entretien.

Ensuite, il vous suffit de retrouver votre justificatif d'achat et d'envoyer à votre fabricant un courrier précisant le problème rencontré.

Bon à savoir : si le véhicule est immobilisé plus de 7 ans, cette période est ajoutée à la garantie initiale. Selon votre contrat, il est possible d'obtenir un véhicule de prêt.

En cas de litige avec le constructeur, vous pouvez le mettre en demeure ou faire appel à un médiateur. Sans action du constructeur, si vous êtes certain d'être dans votre droit, vous pouvez intenter une action en justice et obtenir des dommages et intérêts pour le préjudice subi : immobilisation de la voiture et coûts associés. Si vous avez souscrit avec votre assurance habitation, par exemple, une garantie protection juridique, cela peut être le moment de la faire jouer. Cela vous permettra de limiter les frais de justice et de bénéficier de conseils.

Si vous êtes amené à louer une voiture, selon la durée du litige, le coût de l'opération ne sera pas négligeable. Songez à bien conserver toutes les factures engendrées par ce litige avec votre constructeur automobile. Il peut s'agir de factures de location, de factures d'essence, mais aussi de l'assurance auto. En effet, lorsque vous louez un véhicule, si celui-ci est assuré, les garanties ne sont pas toujours assez complètes. Il peut être conseillé de souscrire une assurance auto spécifique vous assurant une protection totale en cas d'accident responsable ou non ou de tout autre sinistre.