Comment acheter une voiture en Allemagne?

Les véhicules allemands ont une belle réputation. Ils promettent fiabilité et robustesse et vous accompagnent durant de nombreuses années. Pour autant, vous devez être certain de bien acheter votre voiture pour vous assurer d'une telle longévité. Importer une voiture n'est pas sans risques. Comme c'est le cas en France, l'achat d'une voiture neuve ou d'occasion nécessite de s'adresser aux bonnes personnes.

Voici les solutions qui vous sont offertes:

  • acheter entre particulierspour les véhicules d'occasion;
  • acheter à un concessionnaire;
  • faire appel à un mandataire qui va négocier le prix et s'assurer de la qualité du véhicule.

Si vous achetez une voiture allemande à un particulier, il n'est pas toujours simple de savoir si la personne est fiable. La voiture a-t-elle été entretenue? A-t-elle eu des accidents? Il est nécessaire d'en savoir plus pour être certain de faire le bon choix.


Les risques de l'achat d'un véhicule de manière précipitée

Vous avez trouvé une annonce qui retient votre attention et avez l'intention d'acheter le véhicule? Il est plus que nécessaire de faire preuve de la plus grande vigilance. Et cela sera d'autant plus le cas si le prix vous semble un peu trop attractif. Pourquoi? Simplement parce que le risque d'arnaque existe. En ne vous renseignant pas correctement sur le véhicule, vous prenez les risques suivants:

  • acheter une voiture volée;
  • acheter une voiture dont le moteur a été trafiqué et qui présente un kilométrage erroné;
  • acheter un véhicule accidenté qui pourrait présenter des défauts à court ou moyen terme;
  • acheter un véhicule qui n'a jamais été correctement entretenu, ce qui va impacter sa longévité.

Nos conseils pour bien acheter votre véhicule allemand

L'univers de la vente de voiture est parfois un peu opaque, surtout lorsque vous achetez à un particulier. Nous vous conseillons, pour connaître l'historique du véhicule allemand que vous convoitez, de faire les vérifications indispensables avant de signer:

  • demander le carnet d'entretien: le vendeur doit être en mesure de vous fournir un carnet d'entretien complet rempli à chaque entretien effectué. Cela permet de vous assurer qu'un garagiste est effectivement intervenu sur le véhicule que vous convoitez;
  • demander les factures: le carnet d'entretien permet de savoir si les révisions nécessaires ont été effectuées. Les factures permettent d'avoir une vision plus précise et complète de l'historique de la voiture en matière de réparations. Pneus, plaquettes de frein, suspensions, carrosserie, vous allez découvrir ce qui a été réparé sur cette voiture. Par exemple, un redressement de carrosserie peut indiquer que le véhicule a subi un accident;
  • demander la carte grise ou certificat d'immatriculation et les documents d'identité pour vous assurer que le véhicule appartient bien au vendeur;
  • consulter la cote Argus: une décote s'applique au fil des années. La cote Argus permet de connaître la valeur moyenne d'une voiture. Assurez-vous que le prix de vente est cohérent. Si le prix de vente est trop élevé, vous pouvez négocier. Si le prix d'achat est trop faible, peut-être êtes-vous face à un spécialiste des arnaques à la vente de véhicules. Vous croyez faire une bonne affaire et, en réalité, vous êtes en train d'acquérir un véhicule qui ne sera pas fiable, voire volé;
  • demander un certificat de non-gage.

Au-delà de ces documents, il est nécessaire de faire un tour complet du véhicule pour détecter les vices. Certes, cela n'apporte pas de manière précise l'historique du véhicule allemand que vous convoitez. Toutefois, cela pourra donner quelques indices sur le véhicule acheté à l'étranger. Les éléments suivants doivent être vérifiés avant tout achat:

  • la carrosserie: si vous détectez des défauts sur la carrosserie, cela peut signifier que la voiture a été accidentée ou que le vendeur n'en a pas pris soin;
  • l'état du volant: une voiture au kilométrage faible avec un volant très endommagé peut signifier que le compteur a été trafiqué;
  • la rouille: autre signe d'usure qui doit être en corrélation avec le kilométrage affiché au compteur;
  • les fuites: veillez à ce qu'il n'y ait pas suintements qui pourraient indiquer une fuite et donc des réparations potentiellement importantes à court terme;
  • les différents équipements: feux, avertisseurs, vitres, climatisation, prenez le temps de tout essayer dans la voiture.

Ensuite, bien sûr, essayez la voiture pour savoir si, en roulant, elle présente des bruits qui peuvent matérialiser un problème technique. Vérifiez l'échappement et assurez-vous que la voiture ne fume pas trop en roulant. Vérifiez la qualité de freinage, etc.

Connaître l'historique d'un véhicule allemand: des sites pour vous aider

Pour trouver une voiture conforme à vos exigences, il existe aujourd'hui des sites Internet qui proposent de connaître l'historique d'un véhicule. C'est le cas notamment d'HistoVec. Il s'agit d'un service gratuit qui permet de connaître une partie de l'historique d'une voiture avant son achat. Le vendeur crée un rapport avec sa plaque d'immatriculation et son numéro de série ou VIN. Il peut ensuite télécharger le rapport et l'envoyer au potentiel acheteur.

Cela donne la possibilité de savoir si le véhicule n'est pas volé, s'il n'y a pas de procédure, d'opposition, de gage, etc. Toutefois, HistoVec présente quelques limites. Si cette solution est gratuite, elle ne permet pas de tout savoir sur l'historique de la voiture. De plus, cela ne fournit pas l'historique d'un véhicule allemand.


D'autres sites permettent de trouver des informations sur une voiture d'occasion. Avec historiqueauto.fr par exemple, vous pouvez saisir un numéro de châssis pour savoir si des dommages sont intervenus depuis sa mise en circulation. Il est même possible d'obtenir des photos après sinistre. Autorigin propose également de connaître l'historique d'un véhicule d'occasion et de savoir combien de personnes en ont été propriétaires, si la voiture a été importée. Vous connaissez par ailleurs sa situation administrative, l'historique du contrôle technique, etc.