Qu'est-ce que la vignette Crit'Air ?

Cette vignette est un macaron de couleur. Les conducteurs doivent l'apposer sur la partie inférieure droite du pare-brise pour les voitures, les cars et les poids lourds et sur les fourches des deux ou trois-roues. Elle a pour vocation d'indiquer aux forces de l'ordre le niveau de pollution du véhicule. Sa présence permet ainsi de déterminer qui peut circuler dans des zones spécifiques ou des circonstances particulières.

Bon à savoir : lors de la souscription à une assurance auto, à même titre que le contrôle technique, la vignette Crit'air ne fait pas parti des documents demandé


Les démarches pour l'obtenir ?

Il existe deux manières d'obtenir votre vignette Crit'Air. Vous pouvez faire une demande en ligne ou par courrier. En ligne, rendez-vous sur le site https://www.certificat-air.gouv.fr. Pour cela, vous devez vous munir de votre carte grise. Ce certificat d'immatriculation est essentiel puisque le classement Crit'Air est déterminé, soit par la norme EURO qui figure sur celui-ci, soit, à défaut de sa mention, par la date de mise en circulation de votre véhicule.

Bon à savoir : votre carte grise doit être à jour avec la bonne adresse pour faire votre demande.

Si vous ne disposez pas d'une connexion internet, vous pouvez effectuer votre demande de vignette Crit'Air par courrier à l'adresse suivante :

Service de délivrance des certificats qualité de l'air
BP 50637
59506 Douai Cedex
Comptez entre 7 et 10 jours pour recevoir votre vignette Crit'Air.

Combien coûte la vignette Crit'Air ?

Le prix de la vignette Crit'Air est fixé à 3,11 € en 2019. À cela s'ajoutent des frais postaux de 3,62 € puisque, quelle que soit votre manière de demander votre vignette Crit'Air, celle-ci vous est adressée par courrier postal.

Comment les véhicules sont-ils classés ?

On retrouve 6 catégories de vignettes Crit'Air.

La vignette verte correspond aux véhicules électriques et à hydrogène, quelle que soit la date de mise en circulation.


La vignette violette (vignette Crit'Air 1) s'adresse aux véhicules suivants :

  • tous les véhicules à gaz ;
  • tous les véhicules hydrides ;
  • les voitures et véhicules utilitaires légers (VUL) essence mis en circulation à partir de 2011 et répondant aux normes EURO 5 et 6 ;
  • les motos mises en circulation à partir de 2017 répondant à la norme EURO 4 ;
  • les cyclomoteurs mis en circulation à partir de 2018 répondant à la norme EURO 4.

La vignette jaune (vignette Crit'Air 2) s'adresse aux véhicules suivants :

  • les voitures et VUL essence mis en circulation de janvier 2006 à décembre 2010 et répondant à la norme EURO 4 ;
  • les voitures et VUL diesel mis en circulation à partir de 2011 et répondant aux normes EURO 5 et 6 ;
  • les motos mises en circulation de janvier 2007 à décembre 2016 répondant à la norme EURO 3 ;
  • les cyclomoteurs mis en circulation de janvier 2007 à décembre 2017 répondant à la norme EURO 3.

La vignette orange (vignette Crit'Air 3) s'adresse aux véhicules suivants :

  • les voitures et VUL essence mis en circulation de janvier 1997 à décembre 2005 et répondant aux normes EURO 2 et 3 ;
  • les voitures et VUL diesel mis en circulation de janvier 2006 à décembre 2010 et répondant à la norme EURO 4 ;
  • les motos mises en circulation de juillet 2004 à décembre 2006 répondant à la norme EURO 2.

La vignette bordeaux (vignette Crit'Air 4) s'adresse aux véhicules suivants :

  • les voitures et VUL diesel mis en circulation entre 2001 et 2005 et répondant à la norme EURO 3 ;
  • les motos mises en circulation de juin 2000 au 30 juin 2004.

La vignette grise (vignette Crit'Air 5) s'adresse aux véhicules suivants :

  • les voitures et VUL diesel mis en circulation entre 1997 et 2000 et répondant à la norme EURO 2.

Les autres véhicules ne sont pas classés.

Plus le numéro de la vignette est faible, moins le véhicule est polluant.

Vignette Crit'Air : à quel moment est-elle utile ?

Cette vignette s'avère utile, voire indispensable, dans deux situations précises à ce jour.


Certaines zones sont considérées comme des zones de circulation restreinte (ZCR), c'est le cas de Paris et Grenoble. Ces deux villes très polluées limitent la circulation des véhicules les plus polluants.

Ainsi, par exemple, il n'est pas possible de circuler dans la ZCR de Paris de 8h à 20h, du lundi au vendredi, avec un véhicule titulaire d'une vignette Crit'Air4 ou 5. Naturellement, les véhicules plus anciens qui ne bénéficient pas de vignette ne sont pas autorisés non plus à circuler dans cette zone à ces horaires.

Cette vignette est également essentielle en cas de pic de pollution. Lorsque le préfet le décide, une circulation différenciée peut être mise en place. Ainsi, certaines vignettes peuvent être exclues temporairement dans certaines villes de France.

Mauvaise vignette Crit'Air : quelles sanctions ?

Si vous prenez le risque de circuler alors que votre vignette Crit'Air ne vous le permet pas, vous encourez une amende forfaitaire de 68 €. Cette amende peut être minorée à 45 € en cas de paiement immédiat. Les poids lourds et les bus, quant à eux, encourent une contravention de classe 4, l'amende s'élève alors à 135 €.

Si vous apposez une vignette Crit'Air qui ne correspond pas à votre véhicule, l'amende est de 135 à 750 €.

Bon à savoir : en cas d'infraction, les forces de l'ordre peuvent, au-delà de l'amende, immobiliser votre véhicule et le mettre en fourrière.