Qu'est-ce qu'un véhicule prioritaire ?

Il s'agit d'un véhicule qui, sur la route, passera toujours avant vous en raison de son utilité et de la nécessité, pour lui, d'intervenir dans les meilleurs délais pour protéger des personnes ou des biens. Le caractère prioritaire de ces véhicules n'est pris en considération que lorsqu'ils sont en intervention, ce qui sera signalé par une sirène 2 tons et un feu clignotant.

Voici la liste des véhicules prioritaires :

  • véhicules de police et de gendarmerie ;
  • véhicules de pompiers ;
  • SAMU et ambulances intervenant à la demande du SAMU ;
  • véhicules transportant des détenus ;
  • véhicules escortés par la gendarmerie ou la police ;
  • véhicules douaniers.

Dès lors que les occupants de ces véhicules sont en mission urgente et qu'ils ne mettent pas la sécurité d'autrui en jeu, ils sont prioritaires et peuvent ne pas respecter le Code de la route.


Véhicule prioritaire sur la route : comment devez-vous agir ?

Lorsqu'un véhicule prioritaire arrive à votre niveau sur la route, vous devez ralentir et vous dégager pour lui céder le passage. S'il ne vous est pas possible de laisser passer le véhicule, alors vous devez avancer, quitte à griller un feu rouge.

Aujourd'hui, nombre de feux rouges sont équipés de radars. Or, ceux-ci prennent une photo en cas de comportement dangereux ne respectant pas la Code de la route. Si vous grillez le feu, une photo est prise. S'il est avéré que ce comportement est dû à la présence d'un véhicule prioritaire, vous ne serez pas sanctionné. Ainsi, vous n'aurez pas d'amende à payer et ne subirez pas de retrait de points.

À l'inverse, si vous souhaitez respecter le Code de la route et que vous empêchez un véhicule prioritaire de passer, cette fois, vous risquez d'être sanctionné. Il s'agit d'une infraction de 4e classe, vous devrez payer une amende de 135 € et risquez un retrait de 4 points sur votre permis de conduire.

Quid de la facilité de passage ?

Devant un véhicule prioritaire, vous devez impérativement vous dégager pour le laisser circuler, mais qu'en est-il des véhicules qui bénéficient d'une facilité de passage ? Cette fois, vous n'êtes pas obligé de dégager la voie pour les laisser passer dans la mesure où il n'est pas question de risque (incendie, transport urgent à l'hôpital, etc.).


Cependant, il semble parfois utile de les laisser passer. Si vous en avez la possibilité et que votre comportement n'est pas dangereux pour les autres usagers de la route, n'hésitez pas à adopter un comportement responsable.

Voici la liste des véhicules non prioritaires bénéficiant d'une facilité de passage :

  • les ambulances de transport sanitaire ;
  • les véhicules d'intervention pour les réseaux électriques ;
  • les véhicules de transport de fonds ;
  • les véhicules des associations médicales assurant la permanence des soins ;
  • les véhicules qui transportent du sang ou des organes ;
  • les véhicules d'entretien de la chaussée.